Sur mon île – Myung-Ae Lee

141757_couverture_Hres_0

 

Éditeur : De la Martinière Jeunesse

Parution : 11 avril 2019

Genre : Album Jeunesse

 

Avis : Cet album est sorti au printemps dernier, et honte sur moi, je ne le chronique que maintenant, alors que je l’ai déjà lu plusieurs fois (et surtout beaucoup aimé !). Bref, il était temps de rattraper cet oubli !

Un oiseau nous parle de son île, une petite île qui flotte au milieu de la mer. Une île colorée par tous les objets qui y échouent. Une île qui surprend les amis de notre narrateur quand ils viennent lui rendre visite. Mais ça va, bien vite, ils s’adaptent, goûtent, portent, ces objets. Bon, parfois, ils arrivent que certains en mangent, et ça, c’est moins drôle. En parlant de manger, les poissons sont de plus en plus rares, et ça, c’est pas normal…

J’imagine que vous l’aurez deviné, l’île sur laquelle vit l’oiseau, est une île de plastique. Un petit texte explicatif au début de l’album m’a appris que cette île fait aujourd’hui six fois la taille de la France… Inutile de préciser à quel point c’est catastrophique pour l’océan et ses habitants.

J’ai beaucoup aimé cet album pour sa sensibilité, sa poésie, mais aussi pour ce qu’il raconte. J’adore les albums pour enfants parce qu’ils font rêver, mais aussi et surtout parce qu’ils éveillent, informent, et finalement les préparent aux adultes qu’ils seront un jour. Ici Myung-Ae Lee nous offre un album au message fort, un album à la fois magnifique et triste. J’ai beaucoup aimé les illustrations qui retranscrivent à merveille l’horreur de cette île, l’innocence de ces oiseaux qui se retrouvent pris au piège, l’urgence de faire quelque chose. Je dirais même que les illustrations auraient pu se suffire à elles-mêmes tant elles sont fortes.

En bref, voici un album terriblement touchant, mais aussi vraiment, vraiment important, essentiel, pour commencer à sensibiliser au drame de ce continent plastique. A découvrir dès 4 ans.

Merci aux éditions de la Martinière Jeunesse pour la confiance et l’envoi !

19 réflexions sur “Sur mon île – Myung-Ae Lee

  1. C’est le genre d’ouvrage qu’il faut pour sensibiliser les jeunes, mais pas que. Les parents aussi en prendront conscience (je l’espère). Merci pour cette très jolie découverte!

  2. Pingback: #PartageTaVeille | 27/10/2019 – Les miscellanées d'Usva

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s