Pourquoi, moi, j’ai jamais de câlins ? – Christian Jolibois & Marianne Barcilon

9782378880040

 

Éditeur : Kaléidoscope

Parution : 15 Janvier 2020

Genre : Album Jeunesse

 

Avis : Picot, un petit hérisson, est en vacances chez papi et mamie et découvre la campagne. Quand il aperçoit une chatte et ses petits, il lui demande s’il peut lui aussi profiter de câlins. La réponse est sans appel : hors de question ! Quelques pas plus loin, rebelote avec la cane, puis des écureuils. A chaque fois, il est un peu plus désespéré, et se demande pourquoi lui, il n’a pas le droit d’avoir de câlins. Finalement, il s’en va tout penaud demander à ses grands-parents une explication. Et là, mamie va lui révéler un grand secret…. qui rendra tous les autres animaux jaloux à leur tour !

Comment ne pas craquer pour ce petit hérisson tout mignon ? D’autant plus que les autres animaux, dans l’optique de protéger leurs petits, ne sont pas des plus gentils avec lui. Même si, effectivement, ça peut un peu faire peur de câliner un hérisson, ils ont des mots assez durs pour quelqu’un qui cherche juste un peu de tendresse.

L’histoire est construite sur le principe de répétition, Picot rencontre un animal, puis un autre, puis encore un autre. Chaque rencontre d’ailleurs se solde par la même phrase de sa part. Tout ça crée une certaine dynamique et rend le tout très amusant pour les enfants, jusqu’à cette chute attendrissante.

Les illustrations sont jolies, très expressives, j’aime beaucoup le travail de Marianne Barcilon.

Au final, voici un album parfois triste, mais aussi attendrissant, touchant, doux, et drôle à la fois, qui rappelle qu’on a tous besoin de tendresse !

 

Merci aux éditions de l’école des loisirs pour la confiance et l’envoi !

16 réflexions sur “Pourquoi, moi, j’ai jamais de câlins ? – Christian Jolibois & Marianne Barcilon

  1. Il me semble que les albums/romans construits sur ce genre de répétition sont appelés contes de randonnée, le personnage principal va être plusieurs fois exposé à la même situation, rencontrer d’autres personnages qui vont répéter les mêmes choses (parfois avec de petites variantes), c’est assez sympa comme principe. Souvent les enfants devinent les dernières aventures avant d’arriver à la fin 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s