Carmilla – Pascal Croci

album-cover-large-24071

 

Éditeur : EP éditions

Parution : 10 février 2016

Genre : Bande dessinée

 

Résumé : Laura, fille unique d’un gentilhomme anglais installé en Styrie, accueille sans la moindre inquiétude Carmilla, une jeune inconnue qu’un accident a jetée sur sa route. Des indices vampiriques apparaissent alors dans la campagne environnante, dans le château et sur le corps même des deux jeunes filles.

 

Avis : Bon, l’heure est grave. Cette BD trônait dans ma PAL depuis 2016, 2016, quoi ! Bon, pour ma défense il y a eu le déménagement, les travaux, qui du coup ont rendu mes cartons de livres inaccessibles pendant un certains temps, mais quand même ! Le confinement aura au moins eu ça de bon ! 😛

L’histoire se passe au XIXème siècle. Après une étrange nuit dont elle gardera un souvenir effroyablement précis, Laura va accueillir sa cousine Carmilla dans la demeure familiale, cousine qu’elle n’a jamais vue et dont le visage ne lui est finalement pas inconnue. Très vite, une relation particulière va se nouer entre elles, à mesure que d’étranges symptômes apparaissent. Pour ne rien gâcher… des indices vampiriques apparaissent dans la campagne environnante et le village abandonné d’à côté…

Il y a quelques années, j’ai reçu une magnifique édition de Carmilla de Sheridan le Fanu, illustrée par Isabelle Mazantti pour Noël. J’avais commencé à la lire, mais je ne l’ai jamais fini (bientôt peut-être, hein :-P). Ce roman, paru avant le Dracula de Bram Stoker (qui s’en est d’ailleurs inspiré), est considéré comme une oeuvre majeure de la littérature fantastique/vampirique. Ce qui m’a séduite et poussée à acheter la BD à l’époque, c’est la couverture et les illustrations que je trouvais tout bonnement magnifiques.

Malheureusement, une fois n’est pas coutume, je suis restée sur ma faim avec cette adaptation. Bon, il est précisé que c’est librement adapté du texte de Le Fanu, mais alors que j’ai lu des articles parlant de la relation homosexuelle des deux jeunes filles, où Carmilla aurait été une inconnue, ici elles sont cousines. Même si je sais qu’au XIXème siècle on était moins regardant sur les liens de parenté, j’ai trouvé leur relation un peu trouble, étrange. Bien sûr, c’est volontaire, et les illustrations retranscrivent à merveille cette sensualité, ce romantisme gothique, tout comme le texte, très bien écrit.

album-page-large-24071

J’ai beaucoup aimé l’ambiance, mystérieuse, intrigante, poisseuse, gothique, romantique. Mais je tournais les pages, je guettais le danger, je m’attendais à un drame, quelque chose. Finalement, comme je disais plus haut, je suis restée sur ma faim. Peu d’explications (notamment sur cet étrange rêve des deux jeunes filles, 12 ans plus tôt), on est plus dans la contemplation. Quand j’ai fini l’album, je n’en savais pas plus qu’au début, en fait.

Vous l’aurez compris, petite déception avec ce titre, sauvé tout de même par ses belles illustrations. Je lirais toutefois l’oeuvre de Le Fanu prochainement, en espérant en savoir davantage sur cette insaisissable Carmilla !

9782889320301_pg

 

16 réflexions sur “Carmilla – Pascal Croci

  1. Très étrange, d’en faire des cousines ! Les dessins ont l’air superbes, je le lirai si j’en ai l’occasion mais je ne chercherai pas à lire cette adaptation à tout prix.
    J’ai bien aimé l’oeuvre originale, à la fois pleine de retenue et de sensualité, et pleine de terreur pour l’héroïne.

    • Ah donc on est d’accord à la base ce ne sont bien pas des cousines ! Oui je sais pas pourquoi il a fait ça, après c’est juste mentionné comme ça et derrière leur relation … ne ressemble pas à ce que j’imagine entre deux cousines mdr. Je lirais prochainement l’oeuvre original ça sera mieux ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s