Legio patria nostra, tome 1 : le tambour – Yerlès & Boidin

album-cover-large-39649

 

Éditeur : Glénat

Parution : 16 octobre 2019

Genre : BD

 

Résumé : Le 30 avril 1863 au Mexique, 62 légionnaires de la 3e compagnie du 1er bataillon du Régiment Etranger sont piégés par 2 000 soldats mexicains dans une hacienda délabrée du village de Camaron sur la route de Vera Cruz. Sous une chaleur de plomb, sans boire ni manger, ces légionnaires repousseront les assauts des Mexicains pendant près de douze heures. Ils ont juré à leur Capitaine de ne pas se rendre. Ils tiendront parole, écrivant ainsi sans le savoir l’histoire de la Légion, Camerone, la défaite devenue une légende.

Sept ans plus tôt, à Lyon, Casimir, un gamin des rues, commet un meurtre en voulant protéger sa mère des violences de son souteneur. Contraint de fuir la ville, il entraine avec lui son meilleur ami Dino qui rêve d’un avenir meilleur. Mais échapper à son destin est un jeu dangereux, et c’est dans les griffes du Maure, un chef de bande tyrannique et pervers, qu’ils se trouveront pris au piège. Un piège mortel dont Casimir devra s’échapper seul, trouvant refuge à Toulon où sa rencontre avec Evariste, un ancien soldat, dandy et joueur invétéré, l’amènera à s’enrôler sous un faux nom dans les rangs d’un corps d’armée à la réputation douteuse : la Légion Etrangère. Mais pour la première fois depuis longtemps dans la vie de Casimir, un rayon de soleil apparaît en la personne de Zélie, des immenses yeux verts et un tempérament intraitable, avec qui il envisage une nouvelle vie au-delà de la méditerranée. Sa décision est prise, il va déserter. L’histoire de Casimir commence à peine, il ne sait pas encore qu’il va devenir un héros…

 

Avis : Je dois dire que je n’ai pas trop entendu parler de cette bande dessinée au moment de sa sortie, et c’est un peu par hasard que je me suis penchée dessus. Au final, ça change de ce que je lis d’habitude, et c’est bien aussi !

Casimir, gamin des rues, tue son beau-père pour défendre sa mère. Alors que cette dernière est prête à le dénoncer, il se retrouve obligé de fuir. Accompagné de son meilleur ami, ils quittent la ville… jusqu’à tomber entre les griffes du Maure, un redoutable chef de bande qui va les enrôler. Mais le Maure est plein aux as, et Dino décide qu’ils vont lui voler son trésor afin de pouvoir fuir tous les deux. Evidemment, les choses ne se passent pas comme prévu, et Casimir se retrouve seul à Toulon. Là, il va faire la rencontre d’Evariste, ancien soldat de son état, complètement fauché. C’est en le suivant que Casimir va faire ses premiers pas à la Légion Étrangère.

Ce tome-ci est le premier des 5 qui paraîtront pour cette nouvelle série, ce qui fait qu’au final, il est plutôt introductif et permet surtout de présenter les premiers temps de l’histoire de Casimir. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas eu une enfance facile !

album-page-large-39649

J’avoue qu’au début je ne savais pas trop à quoi m’attendre, et finalement je suis assez facilement rentrée dans l’histoire, que j’ai trouvé plutôt intéressante. On s’attache à une partie de l’Histoire que je ne connais pas vraiment, et j’avais envie d’en savoir davantage au fur et à mesure de ma lecture. D’ailleurs la fin du premier tome donne envie de connaître la suite ! Quant au rythme, c’est très entraînant, ça se lit vite surtout parce qu’il n’y a pas beaucoup de temps morts : actions, fuite, plans, survie, Casimir n’a finalement pas souvent le temps de se la couleur douce.

J’ai plutôt bien accroché au style des illustrations. J’ai trouvé qu’elles collaient parfaitement au texte, à la violence, à l’ambiance qu’on nous dépeint. On a l’impression d’y être !

En bref, voici un premier tome intéressant, qui donne envie d’en savoir plus ! A suivre.

17 réflexions sur “Legio patria nostra, tome 1 : le tambour – Yerlès & Boidin

  1. Le style des dessins me plaît bien, et l’intrigue a l’air sympa aussi : je ne connais pas du tout cette période non plus. J’espère avoir l’occasion de croiser cette BD, tu m’as bien donné envie de tester =)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s