Le jour où elle a pris son envol – Beka, Marko & Cosson

Éditeur : Bamboo

Parution : 23 août 2017

Genre : BD contemporaine

Résumé : Depuis sa rencontre avec Antoine, le sage-épicier, Clémentine a changé pas mal de choses dans sa vie. Mais elle n’a toujours pas trouvé ce qu’elle cherchait : le bonheur et l’apaisement. Quand elle retourne à l’épicerie, Antoine n’est plus là. Simon, un physicien apiculteur a pris sa place. Grâce à lui, Clémentine va entrevoir tous les chemins de vie possibles qui s’offrent à elle. Mais comment faire pour trouver le bon ? Pour le savoir une seule solution… Essayer !

Avis : Après avoir beaucoup aimé découvrir le premier tome de cette série de bande dessinée orientée développement personnel, je n’avais pas envie de trop tarder avant de découvrir la suite. Me voici donc avec mon avis sur le deuxième tome !

On retrouve Clémentine, deux ans après la fin du premier volet de ses aventures. Finie la jeune fille timide et peu sûre d’elle qui se laissait marcher sur les pieds. Mieux : au boulot, elle déchire. Et pourtant, pourtant, force lui est de constater qu’elle n’est toujours pas épanouie. Alors que les questions l’assaillent à nouveau, elle réalise qu’elle sait qui pourrait l’aider : Antoine. Aussitôt dit, aussitôt fait, la voilà en route pour l’épicerie atypique de son ami. Là, elle fera la connaissance de Simon, qui l’aidera à entrevoir tous les chemins possibles qui s’offrent à elle, avant d’embarquer pour un fabuleux voyage à la rencontre d’elle-même.

Quel plaisir de retrouver Clémentine et l’ambiance douce, bienveillante, de cette bande-dessinée. Si certains dialogues manquent parfois un peu de naturel et semble sortir d’un guide de développement personnel, je ne m’en suis pas formalisée, et j’ai savouré chaque page. Parce qu’on s’y sent bien, que ça sonne juste, vrai, parce que ça fait réfléchir.

Cette idée qu’à chaque instant de notre vie, des milliers de choix sont possibles, dont certains qu’on ne soupçonne même pas. Par exemple, là, je suis assise, à écrire ma chronique, mais je peux me lever, danser, me rouler par terre, faire une pause pour boire un thé, faire un gâteau, appeler ma mère, ou mille autres choses. Chaque action influençant la suite. De même, l’idée de trouver, LE bonheur, la chose qui nous aiderait à nous épanouir, et de s’y consacrer pleinement. Et puis ces portes-miroirs, qui reflètent ce que l’on projette (nos peurs, notre vision parfois négative de nous, ou au contraire notre confiance en nous, etc). Vous l’aurez compris, j’ai trouvé toutes ces idées super intéressantes !

Et puis, les personnes que croisent Clémentine sont toutes passionnantes, leur force, leur histoire, la façon qu’ils ont eu de croire à leur bonheur, de le suivre, est très inspirante. La jeune femme, sur les conseils d’une amie (il me semble que c’est Chantal, mais peu importe), demande à ses proches ce qu’ils la verraient faire, où. Et si on n’a pas leurs réponses, on sent que quelque chose va se débloquer (je crois que je vais faire ça aussi, ne soyez pas surpris si vous recevez un message :-P) et j’ai beaucoup aimé la fin, un an après. J’en ai été touchée, parce que c’est un très beau rêve 😛 (et que ça m’a fait très fort penser à une amie).

Cette bande dessinée optimiste donne envie de s’écouter un peu plus, de se poser pour réfléchir, de croire en ses rêves, s’y accrocher, se battre pour eux, mais aussi de s’ouvrir à la vie, à ses rencontres parfois improbables. Avec cette série feel-good, on a chaud au cœur, on sourit, et qu’est-ce que ça fait du bien ! Pour ne rien gâcher, j’aime beaucoup la douceur qui ressort des illustrations.

En bref, foncez ! 😀

Des mêmes auteurs :

  • Le jour où le bus est reparti sans elle

12 réflexions sur “Le jour où elle a pris son envol – Beka, Marko & Cosson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s