Silo, tome 1 – Hugh Howey

Editeur : Le livre de poche

Parution : 13 janvier 2016

Genre : Science-fiction

Traduction : Yoann Gentric & Laure Manceau

Résumé : Dans un monde post-apocalyptique, quelques milliers de survivants vivent dans un silo souterrain de 144 étages. Presque tout y est interdit ou contrôlé, y compris les naissances. Ceux qui enfreignent la loi sont expulsés en dehors du silo, où l’air est toxique. Avant de mourir, ils doivent nettoyer les capteurs qui retransmettent des images brouillées du monde extérieur sur un écran géant. Mais certains commencent à douter de ce qui se passe réellement dehors.

Avis : Ce livre me donne envie depuis teeeeellement longtemps ! Heureusement, grâce à la magie d’Instagram j’ai pu me joindre à @leslivresdemargot  et @physicist_is_reading pour une chouette lecture commune et enfin me lancer ! Et quel bonheur, j’ai adoré !

Dans un futur post-apocalyptique, l’humanité survivante est répartie dans un silo de 144 étages. Afin d’assurer la survie du plus grand nombre, tout est contrôlé, les naissances, ce que l’on dit, pense. Ceux qui ne respectent pas les lois sont envoyés au nettoyage, dehors où l’air est toxique (autant dire envoyés à la mort) afin de nettoyer les capteurs qui retransmettent les images de l’extérieur. C’est d’ailleurs étrange de voir que, sur le point de disparaître à tout jamais, tout le monde sans exception obéit à ce dernier ordre … D’ailleurs, certains commencent à s’interroger sur ce que l’on trouverait réellement dehors…

Comme j’ai lu ce roman dans le cadre d’une LC, ma lecture a été étalée sur plusieurs semaines et entrecoupée d’autres lectures : c’est l’unique raison pour laquelle je ne l’ai pas dévoré d’une traite ! Tout simplement parce que j »ai tout aimé dans ce roman. L’écriture, fluide, addictive, qui fait que malgré les plus de 700 pages on ne voit pas le temps passer. L’ambiance, le mystère, les questions que l’on se pose, les voiles qui se lèvent petit à petit, les révélations, tout ça nous oblige à nous précipiter sur le roman dès qu’on a une minute de libre 😛 . 

Quant à l’univers, il est original, bien construit. Comme souvent en post-apo on retrouve une organisation en apparence faite pour le bien de tous, mais quand on regarde de plus près, on trouve des disparités – ici par exemple, entre les 144 étages et selon le poste occupé l’importance n’est pas la même. On se demande aussi surtout comment les choses ont pu en arriver là, et ce qu’on ne nous dit pas.

Et puis enfin, il y a les personnages. Je trouve que ce premier tome commence fort, on s’intéresse, s’interroge, s’attache. Puis on fait la connaissance d’autres personnages, on s’habitue, s’attache encore. Puis on rencontre Juliette, Juliette que j’ai adoré. Si forte, si intelligente, j’ai beaucoup aimé ses amis – anciens ou nouveaux -. Son évolution, sa détermination. Je suis très très curieuse de découvrir la suite, et ça tombe bien, nous reprenons notre LC pour le tome 2 !

Je n’ai vraiment pas envie de trop vous en dire, mais vraiment, si vous ne vous êtes pas encore lancés, je vous invite fortement à embarquer pour Silo ! C’est original, addictif, fort, dense, captivant, mystérieux, bref : à lire !

23 réflexions sur “Silo, tome 1 – Hugh Howey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s