Rule – Ellen Goodlett

Editeur : Bayard Jeunesse

Parution : 26 août 2020

Genre : Young adult

Traduction : Eric Moreau

Résumé : Une couronne, trois prétendantes prêtes à tout pour accéder au pouvoir.

Zofi, Ren et Akeylah vivent au royaume de Kolonya. Elles ne se connaissent pas et n’ont rien en commun. Lorsque le roi les convoque, elles s’attendent au pire. Chacune d’entre elles cache un lourd secret qui pourrait porter atteinte à leur vie. Quand le souverain leur révèle qu’elles sont ses seules héritières, le combat est lancé et chacune est bien décidée à prouver qu’elle mérite de régner. Mais quelqu’un à Kolonya connaît leurs secrets, et ne reculera devant rien pour les manipuler et les empêcher de conquérir le trône…

Avis : Bon, je dois dire que quand j’ai découvert le résumé de ce livre et cette magnifique couverture, j’ai commencé à m’enthousiasmer. Si bien qu’au début de ma lecture mes attentes étaient grandes : j’avais intérêt à passer un moment de dingue avec ce roman ! Alors, verdict ?

Zofi, Ren et Akeylah n’ont en apparence rien en commun, si ce n’est qu’elles vivent au royaume de Kolonya. L’une est servante pour de nobles dames, l’autre est Voyageuse – peuple ô combien méprisé -, quand la dernière vit à l’Est et est battue par son père. Pourtant, chacune d’elles porte un lourd secret, qui les conduirait tout droit à leur perte s’il venait à être découvert. Alors quand des gardes royaux viennent les chercher, imaginez un peu leur terreur ! Mais c’est une toute autre révélation qui les attend : le roi de Kolonya est mourant, roi qui n’est autre que leur vrai père. A elles maintenant de faire leurs preuves pour décider laquelle des trois aura l’étoffe de régner… Seul souci : quelqu’un semble connaître leurs secrets, et être bien décidé à les empêcher d’accéder au trône…

Inutile de laisser planer le mystère plus longtemps : j’ai adoré ce roman ! L’univers est super original, addictif, j’ai beaucoup aimé la magie ici, particulière, puisqu’elle trouve sa source dans le sang de celui qui « dîme » – sauf que tout le monde n’en est pas capable. J’ai trouvé que c’était à la fois bien travaillé, bien dosé, bien intégré dans ce monde, mais pas non plus trop imposant. L’écriture de l’autrice est fluide, agréable, les pages défilent très vite.

Les chapitres sont assez courts et découpés selon les points de vue des filles : j’ai beaucoup aimé ce procédé qui nous permet de connaître leur secrets, leurs pensées, leurs différentes expériences. Complètement différentes – mais toutes trois fortes et intelligentes -, je crois avoir une préférence pour Zofi, puis Akeylah et enfin Ren, quoique toutes m’ont touchée à un moment donné. J’ai adoré découvrir leur secret, loin d’être anodins, et je me suis souvent demandé comment elles allaient conjuguer avec. Chose rendue évidemment plus compliquée quand un maître-chanteur fait son apparition ! J’ai aussi beaucoup aimé les voir ne plus se voir comme ennemies, mais comme des sœurs, et unir leurs forces.

Quant à l’intrigue en elle-même, elle est géniale, addictive, c’était vraiment une torture les jours où je ne pouvais pas beaucoup lire tant j’avais envie de connaître la suite ! Notamment parce qu’elle nous réserve quelques belles surprises. Je me suis trouvée plutôt forte en soupçonnant rapidement quelqu’un, tout en espérant me tromper (je préfère quand ce n’est pas évident, que l’autrice me fait tourner en bourrique et me mène sur de mauvaises pistes). Je ne vous en dirai pas plus afin de ne pas vous mettre sur la voie (ou pas), sachez juste que la fin est … waouh. C’est intense, et c’est très frustrant de ne pas avoir de suite ! Comme quoi, au bout de 500 pages je ne m’ennuyais toujours pas, j’en aurais bien voulu davantage !

Enfin, dernier point fort du roman, c’est que derrière l’intrigue principale, on parle de plein de choses importantes. J’ai aimé voir se dessiner une relation homosexuelle et que ça ne mène pas à des interrogations particulières, que ça ne choque personne. Mais on parle également de différences, de racisme, notamment avec le peuple des Voyageurs, ceux de l’Est ou à travers le personnage de la reine.

En breeeeef, je vous recommande fortement ce roman si vous aimez les mystères, les luttes de pouvoir, les secrets, les intrigues de cour, les complots, les rebondissements, des personnages féminins forts et courageux !

Merci aux éditions Bayard et Pageturners pour la confiance et l’envoi !

17 réflexions sur “Rule – Ellen Goodlett

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s