D’enfer la voix – Marine Locatelli

Editeur : Bookelis, auto-édité

Parution : 21 février 2020

Genre : Roman jeunesse (10-14 ans)

Résumé : « En composant la première fois ton numéro, j’ai poussé une porte magique dans notre monde présent. Et j’ai entraîné mon ami d’enfance Noé. Tu nous a ouvert un espace inattendu. La vie a un sens en plus. Grâce à toi, on est maintenant des Class Angels. Et ton numéro circule entre les ados comme une traînée de poudre. Il nous relie tous. Il apporte à chacun un élan d’Amour dans sa vie. Waouh, c’est trop fort ! Et moi, j’aime ta voix ! Elle a bouleversé mon histoire… » Eva, héroïne de D’enfer la voix.

Avis : J’ai eu l’occasion de découvrir le travail de Marine à travers des ouvrages comme « Heureux et détendu ». Mais ce que j’ai le plus apprécié, ce sont nos petits échanges ponctuels sur Instagram où percent sa bienveillance, sa gentillesse naturelles – autant de valeurs qu’on retrouve ici.. Alors quand elle m’a proposé de découvrir ce roman, je n’ai donc pas hésité, j’étais très curieuse de la découvrir autrement :-).

Eva, une jeune collégienne, s’ennuie fermement en cours de Maths quand un éclair traverse le ciel. Presque mécaniquement, elle recopie une suite de chiffre, ressemblant à un numéro. Plus tard ce jour-là, pensant appeler son meilleur ami, elle tape cette suite de chiffres et tombe sur une voix douce et apaisante, la voix d’une inconnue qui porte le même prénom qu’elle, et qui va le temps d’une conversation l’apaiser, l’aider, lui faire voir les choses autrement. Petit à petit, la jeune fille va transmettre le numéro à ceux de ses amis qui ont besoin d’une écoute, d’un regard extérieur, et ainsi les aider à trouver leur voie.

Je me suis enfin plongée dans ce roman, pleine de curiosité face à ce numéro inconnu noté par Eva, attentive à ce que j’allais découvrir. Et j’en ressors souriante, apaisée, tout simplement parce que ce roman est lumineux, plein de bons sentiments, une sorte de guide pour apprécier la vie autrement.

Dans ce roman, à travers toute la galerie de personnages croisés, on aborde énormément de sujets : l’amitié, les premiers sentiments amoureux, les relations parfois délicates entre parents et enfants, l’école, les ados qui sortent un peu des sentiers battus, l’art, la transmission entre générations, etc… le tout porté par des jeunes attachants, motivé par l’envie d’aider les autres.

Vous l’aurez compris, ce roman prône la bienveillance, envers les autres, mais aussi envers soi-même, l’écoute des autres, des signes autour de nous, le dialogue. Un roman positif, optimiste, qui fait du bien surtout en ces temps un peu troublés !

Un grand merci à Marine Locatelli pour la confiance et l’envoi !

12 réflexions sur “D’enfer la voix – Marine Locatelli

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s