Le printemps suivant, tome 1 : Vent lointain – Margaux Motin

Editeur : Casterman

Parution :7 octobre 2020

Genre : Bande dessinée

Résumé : Après une vie de mère célibataire un peu chaotique mais libre et indépendante, Margaux replonge à pieds joints dans la vie de couple. Mais cela ne se passe pas sans heurts et des perturbations se profilent à l’horizon. Et si c’était l’occasion de chercher à comprendre ce qui provoque ces nuages qui viennent de si loin ?
Sept ans après La Tectonique des plaques, Margaux Motin reprend avec humour et émotion le fil du récit de son parcours de femme moderne toujours en quête d’épanouissement personnel et de connaissance de soi.

Avis : J’ai découvert Margaux Mottin il y a maintenant 8 ans environ, avec ses titres qui m’ont fait voir la BD autrement, J’aurais adoré être ethnologue, La théorie de la contorsion, puis enfin La tectonique des plaques – albums que j’adore toujours autant feuilleter de temps en temps. Depuis, j’ai suivi le travail de Margaux notamment sur les réseaux sociaux, tout en priant intérieurement pour qu’un jour elle sorte un nouveau titre de ce genre. Imaginez donc ma joie quand j’ai appris que mon souhait allait être exaucé !

Dans cette nouvelle BD, Margaux Motin nous raconte sa nouvelle vie. Après une période de célibat, la voilà qui replonge à corps perdu dans la vie de couple, avec tout ce que cela comporte. L’emménagement ensemble, les compromis, les divergences d’opinion, les disputes, mais aussi les moments plus tendres … la vie, tout simplement !

En navigant un peu sur le net, j’ai été surprise de voir plusieurs chroniques mitigées, voire négatives, parce que pour ma part, j’ai passé un super moment. Bien sûr, le ton est peut-être un peu moins léger que les souvenirs que j’ai de ses précédents titres, mais c’est compréhensible aussi. Margaux a quitté la trentaine, elle élève deux enfants, vit en couple, évidemment, cela provoque quelques tensions, chaque couple vous le dira 😛

Pour ma part, j’ai beaucoup souri, je me suis souvent reconnue en Margaux à travers certaines situations ou réactions. C’est drôle, touchant, la fin m’a surprise et m’a surtout donné très envie de découvrir la suite. Je ne sais pas jusqu’à quel point cette nouvelle BD est autobiographique, en tout cas pour moi c’était un immense plaisir de retrouver Margaux (et sa tribu). J’aime toujours autant ses dessins, l’énergie qui s’en dégage, sa légèreté, j’adore vraiment son style, me blottir sous un plaid pour savourer les pages.

En bref vous l’aurez compris, je suis très contente de cette découverte, d’avoir retrouvé l’ambiance, l’univers de Margaux. Vivement la suite !

19 réflexions sur “Le printemps suivant, tome 1 : Vent lointain – Margaux Motin

  1. Pingback: Récapitulatif des articles de la semaine#6 | Le journal d'une chignonne bicolore

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s