Les Vermeilles – Camille Jourdy

Editeur : Actes Sud BD

Parution : 2 octobre 2019

Genre : Bande dessinée jeunesse

Résumé : Beau temps pour un pique-nique ! Pas pour Jo, la cadette, qui fuit sa famille recomposée le temps de se perdre dans une forêt mystérieuse, loufoque et pleine de vermeilles. Camille Jourdy offre aux jeunes lecteurs un récit initiatique de haute voltige.

Avis : J’ai découvert le talent de Camille Jourdy il y a déjà quelques années : j’avais beaucoup aimé la délicatesse, la poésie, la pureté qui se dégageaient du texte et de ses dessins. Quand j’ai vu passer ce titre, j’ai tout de suite été attirée par la couverture, j’ai longtemps résisté mais, évidemment, j’ai fini par craquer !

Aujourd’hui, c’est une belle journée pour pique-niquer en famille ! Sauf que Jo en a décidé autrement : cadette mal à l’aise dans sa famille composée, elle s’est préparé un petit sac de survie (sans oublier les bonbons), et la voilà partie explorer la mystérieuse forêt alentours. Monde enchanteur, créatures fantastiques, peuplée de vermeilles, cette forêt va se révéler unique et surprenante. La drôle de fugue de la petite fille va prendre des allures de récit initiatique féérique et merveilleux, qu’elle ne sera pas prête d’oublier.

Je me suis glissée dans cette histoire comme on se glisse sous un plaid : c’est bon, chaud, confortable, moelleux, bref, on se sent bien ! Dès les premières planches, je suis rentrée dans cette univers vermeilleux (non, non, je ne suis pas dyslexique), je me suis attachée à Jo, et très vite j’ai eu mes premiers sourires – notamment grâce à un certain couple croisé. J’avais envie de découvrir comment les choses allaient évoluer, si Jo allait rester là ou retrouver sa famille – et comment.

L’intrigue est originale, prenante, bourrée d’humour, de références, de fantaisie, en un mot : géniale. Les dialogues sont savoureux, fins, parfaitement ciselés. Et parfois, les mots ne sont pas nécessaires face à la tendresse de certaines pages. J’ai adoré le duo improbable Jo/Maurice – qui partait pourtant plutôt mal. Ce renard potelé aux airs bourrus qui cache pourtant un petit cœur tout mou est tout bonnement adorable.

Finalement, cette aventure extraordinaire (de près de 160 pages tout de même) qui fait la part belle à l’imagination changera Jo et lui fera retrouver le chemin de sa famille avec le sourire. Voici un récit d’aventures fantastiques qui l’aura fait grandir un peu, thème important ici comme l’amitié, l’entraide.

Quant aux dessins, je ne peux pas vous laisser sans en dire deux mots : ils sont magnifiques et créent une ambiance toute particulière qui me manque déjà. C’est doux, cotonneux, tendre, pétillant, charmant, unique. Je crois qu’on reconnaîtrait la patte de Camille Jourdy n’importe où !

Vous l’aurez compris, immense coup de cœur pour cette douce bande dessinée qui saura ravir les enfants, mais également leurs parents ! A noter que ce titre a reçu le Fauve Jeunesse d’Angoulême l’année dernière, et que c’est amplement mérité 🙂

De la même autrice :

10 réflexions sur “Les Vermeilles – Camille Jourdy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s