Idéalis, tome 1 : A la lueur d’une étoile inconnue – Christopher Paolini

Editeur : Bayard Jeunesse

Parution : 14 octobre 2020

Genre : Young Adult

Résumé : Kira Navárez rêvait d’un monde nouveau.
Elle vient de réveiller un cauchemar d’une ampleur intersidérale…

Lors d’une mission de routine sur une planète inconnue, Kira découvre un organisme vivant d’origine extraterrestre. Fascinée, elle s’approche de l’étrange poussière noire. La substance s’étend sur tout son corps et commence à prendre le contrôle. Kira, en pleine transformation, va explorer les dernières limites de sa condition d’être humain.
Mais quelle est l’origine de cette entité ? Quelles sont ses intentions ?
La scientifique n’a pas le temps de répondre à ces questions : la guerre contre les aliens est déclarée, et Kira pourrait bien être le plus grand et le dernier espoir de l’humanité.

Avis : Après avoir entendu parler de Christopher Paolini pendant des années, c’est tout récemment que j’ai enfin découvert le premier tome d’Eragon, que j’ai globalement beaucoup aimé. Quand j’ai vu qu’il se lançait dans quelque chose de différent, j’étais très curieuse de découvrir Idéalis, dont le résumé m’intriguait pas mal.

Je dois dire qu’avant de commencer ce roman, j’avais un peu peur : c’est une vraie petite brique de 800 pages, et ça aurait pu l’être davantage puisqu’en VO il n’y a qu’un tome, coupé en deux pour la version française. Et je dois dire que j’ai parfois ressenti cette longueur d’autant plus que le rythme est assez lent – moi qui aime quand tout s’enchaîne et que le rythme est haletant, j’ai été un peu déçue par ce point. En VO le ressenti serait sûrement différent mais du coup là j’avais plutôt la sensation d’un tome introductif.

Pourtant, l’univers est très travaillé – peut-être trop pour moi ? – bien construit, expliqué, dans un souci de crédibilité fort appréciable pour un roman de science-fiction. Toutefois, je dois dire que les termes techniques ont généralement tendance à me perdre et me faire prendre un peu de distance avec le récit.

Au niveau des personnages, j’ai finalement eu un peu de mal avec Kira que j’ai trouvé trop froide, distante malgré tout. En revanche, j’ai beaucoup aimé les personnages secondaires et leurs évolutions. Et je suis plutôt curieuse de voir ce que la suite réserve !

En bref, avis mitigé sur ce premier tome plutôt longuet mais à l’univers bien fichu qui devrait plaire aux amateurs de SF. A voir la suite pour avoir un avis global comme pour la VO !

Merci aux éditions Bayard Jeunesse et PageTurners pour la confiance et l’envoi !

Du même auteur :

10 réflexions sur “Idéalis, tome 1 : A la lueur d’une étoile inconnue – Christopher Paolini

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s