Ferme bien la porte – Riley Sager

Editeur : Michel Lafon

Parution : 28 janvier 2021

Genre : Thriller

Résumé : Être payée pour habiter un appartement sublime dans la résidence Bartholomew, l’une des plus luxueuses de Manhattan, juste le garder et l’entretenir. Pour Jules Larson, qui vient de perdre à la fois son emploi et son petit ami, quelle aubaine ! Mais attention, précise son employeur :  » Aucun visiteur, ne jamais quitter les lieux la nuit et surtout ne pas déranger les voisins.  » Jules accepte ces règles sans problème et s’installe.

Mais peu de temps après son arrivée, elle fait la connaissance d’une autre  » gardienne  » comme elle, Ingrid. Et celle-ci lui révèle que le Bartholomew a une bien sombre histoire et qu’elle commence à avoir vraiment peur. Le lendemain, Ingrid disparaît.
Jules décide alors d’enquêter discrètement… au risque d’être à son tour victime de cet immeuble maudit.


Les portes les mieux fermées n’empêchent pas les monstres d’entrer s’ils sont déjà à l’intérieur.

Avis : Quand j’ai découvert le résumé de ce roman, j’ai tout de suite été intriguée. Intriguée également par la référence à Stephen King et Gillian Flynn sur la couverture – bien que généralement j’ai tendance à fuir dans ces cas-là de peur d’être déçue. Si bien que j’ai profité de quelques jours de congés pour faire un sort à ce thriller !

Imaginez.
Du jour au lendemain, vous perdez votre job, votre petit ami, et votre appart’.
Depuis, vous squattez chez votre meilleure amie tout en croulant sous les dettes et crédits à rembourser.
Alors quand on vous propose d’être payée (une somme astronomique) pour loger dans l’un des plus prestigieux immeubles de Manhattan, vous n’hésitez pas longtemps, n’est-ce pas ?
Vous trouverez même sans doute que quelques règles, ça n’est pas cher payé ?
En vrac : pas de visiteur, on ne découche pas. On n’importune pas les voisins.
Maintenant, dites-moi : quelle serait votre réaction si une autre gardienne d’appartement vous confiait que d’étranges choses se passent ici ? Et si cette même gardienne disparaissait peu après, comment réagiriez-vous ?
Vous, je ne sais pas, mais Jules, elle, décide de mener sa petite enquête et découvrir les secrets du Bartholomew.
Mais à quoi bon garder sa porte bien fermée quand le mal rôde déjà à l’intérieur ?

J’espère avoir réussi à vous intriguer avec mon petit résumé fait maison, parce que dès les premières pages, je me suis retrouvée happée par ce roman. Dès les premiers chapitres, j’avais très envie de découvrir ce qui se cache derrière les lourdes portes du Bartholomew : paranoïa, simples rumeurs, fantômes, ou bien pire ? Tout au long de ma lecture, j’ai échafaudé tout un tas de scénarii tous plus fous les uns que les autres, mais vous voulez que je vous dise ? Je n’avais pas soupçonné la vérité !

L’histoire se lance plutôt doucement, le temps que Jules découvre les lieux, se les approprient. On a également une alternance passé / présent qui fait monter la tension crescendo. Très vite, les chapitres défilent, des questions se soulèvent alors que des faits étranges se produisent. J’attendais beaucoup de la fin, c’était un peu quitte ou double, et finalement j’ai beaucoup aimé la direction choisie, bien plus terrifiante !

En parlant de Jules d’ailleurs, j’ai aimé son caractère, son vécu, sa force, sa détermination. J’ai bien aimé les personnages secondaires également – Ingrid, Bobbie, Dylan, Chloé.

En bref ? Un véritable page-turner haletant, glaçant et surprenant, que je vous invite à découvrir … après avoir vérifié que la porte est bien fermée !

17 réflexions sur “Ferme bien la porte – Riley Sager

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s