Avant quand y’avait pas mon frère – Bertrand Canis & Tristan Mory

Editeur : Larousse

Parution : 21 mars 2018

Genre : Album Jeunesse

Résumé : L’arrivée d’un petit frère chamboule le quotidien de notre héroïne et accapare l’attention de ses parents… Mais cette petite fille pleine de malice ne tardera pas à tirer parti de la situation!
Un texte  impertinent et  plein de fantaisie pour aborder avec humour l’épineuse question de l’arrivée d’un deuxième enfant à la maison !

Avis : J’ai découvert ce titre il y a quelques mois, bien avant de savoir que j’étais enceinte. Et maintenant je me dis que, peut-être, ce livre risque d’être utile prochainement à la maison 😛

Cet album se découpe en deux parties : dans la première notre petite narratrice nous parle de sa vie d’avant (page de gauche) – et les illustrations font le reste pour nous montrer sa vie aujourd’hui (page de droite). Avant, quand elle n’avait pas de petit frère, c’était elle la reine. La boulangère la gâtait. Elle avait le droit à une montagne de boules dans son cornet de glace. Elle pouvait chanter dès le réveil. Sans qu’il ne soit besoin de l’écrie, la page située en regard montre les choses aujourd’hui : si elle était la reine, maintenant il y a un petit prince. Devenu le chouchou de la boulangère. Les boules de glace sont maintenant partagées entre les deux enfants. Et surtout, il ne faut pas faire trop de bruit le matin pour ne pas réveiller bébé !

Et oui, bien des frères et sœurs se reconnaîtront dans cet album, l’arrivée d’un nouvel enfant ayant tendance à changer pas mal de choses ! Tiens, d’ailleurs … il semblerait que tout ne change pas en mal !

Dans la seconde partie, annoncée par un grand « mais », la petite fille nous raconte ce qui a changé en mieux depuis l’arrivée de son petit frère. Enfin quelqu’un qui comprend ses blagues, qui peut se liguer avec elle contre la baby-sitter, qui peut lui rendre service ou être accusé des bêtises ! Et oui, ne plus être enfant unique, c’est aussi se trouver un complice et ne plus s’ennuyer 🙂

Voici un album drôle, impertinent, malicieux, pétillant (jusque dans les illustrations/couleurs) sur cette relation unique de complicité et/ou de rivalité qui peut exister au sein d’une fratrie. Une chouette histoire pour dédramatiser et accepter l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur.

12 réflexions sur “Avant quand y’avait pas mon frère – Bertrand Canis & Tristan Mory

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s