Les vagues reviennent toujours au rivage – Xavier-Marie Bonnot

Editeur : Belfond

Parution : 21 janvier 2021

Genre : Polar

Résumé : Depuis qu’il est retraité de la police, Michel De Palma, alias le Baron, vit sur un bateau et a tiré un trait sur ses années de brigade criminelle pour se consacrer à la voile et au violon. Quand il apprend l’étrange suicide de Thalia Georguis, c’est un grand amour de jeunesse qui ressurgit. Thalia avait voué sa vie aux missions humanitaires en Méditerranée et reçu pour cela des menaces de l’extrême droite identitaire.

Elle laisse aussi derrière elle un manuscrit retraçant le parcours d’Amira, réfugiée syrienne, ombre parmi les ombres qui risquent tout pour fuir la guerre. Cavalier seul, De Palma va tout mettre en oeuvre pour retrouver cette jeune femme qu’il considère comme un témoin clé. Quitte à parcourir le camp de la honte de Moria sur l’île de Lesbos et à affronter la monstrueuse violence qui sévit en Méditerranée, cet abandon de l’humanité qui semble sans fin, comme les vagues qui reviennent au rivage.

Avis : C’est dans l’optique d’une rencontre organisée dans le cadre de mon boulot que je me suis retrouvée à lire ce roman. Honnêtement ? Je crois que je ne me serais pas penchée dessus sinon, d’autant plus qu’il ne s’agit pas du premier roman de l’auteur ni du premier dans lequel apparaissent ses personnages. Mais en réalité, ça ne gêne en aucun cas la lecture de ne pas avoir lu les autres, et surtout, j’ai ainsi pu faire une jolie découverte !

Quand le corps d’une femme connue pour s’investir dans des causes humanitaires est retrouvé sans vie – probablement un suicide – le commandant Karim Bessour décide de faire appel à Michel De Palma – alias le Baron -, retraité de la police. S’il coule des jours tranquilles entre son bateau et des cours de violon, De Palma ne peut résister à l’appel d’une nouvelle enquête, d’autant plus quand il comprend qu’il s’agit de son ancien amour. Alors qu’on découvre l’histoire bouleversante d’Amira, une réfugiée syrienne, la piste du Baron le mène tout droit dans un repère de l’extrême droite. Mais bientôt un autre corps est découvert…

Polar captivant, je suis très vite rentrée dans l’histoire. Petit à petit, De Palma remonte le fil de ce qui a pu se passer, notamment grâce au manuscrit commencé par Thalia, le lançant sur la piste de la jeune Amira. L’histoire de cette dernière est aussi intéressante que bouleversante et m’a vraiment prise aux tripes. J’ai rarement lu des romans sur ce thème, mais j’ai beaucoup aimé le contexte ici, en savoir un peu plus sur la question des migrants, faire une plongée dans la violence de l’extrême droite, ouvrir les yeux. C’est glaçant, poignant, et pourtant malheureusement si vrai pour certains. J’aurais juste aimé un peu plus de développement sur la fin, mais ce n’est pas bien grave.

L’écriture de Xavier-Marie Bonnot a également été une très belle découverte. Fluide, travaillée, limite poétique parfois, elle nous immerge totalement dans l’intrigue et c’est un régal !

En bref, belle découverte avec ce roman, à travers lequel l’auteur réveille notre part d’humanité en mettant en lumière un problème malheureusement trop d’actualité. Une intrigue captivante et rondement menée, de bout en bout.

14 réflexions sur “Les vagues reviennent toujours au rivage – Xavier-Marie Bonnot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s