La chair de sa chair – Claire Favan

Editeur : Harper Collins Noir

Parution : 3 mars 2021

Genre : Thriller

Résumé : Moira O’Donnell c’est, derrière le feu des boucles rousses et l’énergie inépuisable, une femme qui lutte pour garder la tête hors de l’eau.
C’est une vie d’adulte démarrée trop tôt.
Ce sont trois gamins livrés à eux-mêmes et autant de boulots cumulés pour les nourrir.
Ce sont des pères absents  : le premier, incarcéré le plus longtemps possible, croit-elle, et le second, suicidé.
C’est une culpabilité sans fin.
Moira O’Donnell, c’est la solitude d’une mère de famille dure au mal qui se bat, tombe et renaît. Pour ses enfants. Et avec eux. À la vie, à la mort.
Chaque semaine, elle achète un ticket de loterie en rêvant à une vie meilleure. Mais les services sociaux ont d’autres projets pour elle… Et un problème n’arrivant jamais seul, l’équilibre précaire qu’elle pensait avoir créé vire bientôt à la tragédie.

Avis : On se retrouve ce soir avec ce thriller glaçant et addictif, signé par la redoutable Claire Favan ! J’ai découvert cette autrice il y a un peu plus de 4 ans, et depuis chacun de ses romans a trouvé sa place dans ma bibliothèque. Alors quand est sorti « la chair de sa chair » et que j’ai découvert le résumé… j’ai su qu’il n’allait pas faire long feu dans ma PAL 😏

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Moira n’a jamais eu beaucoup de chance. Tombée enceinte très jeune, le père de son fils la bat comme plâtre et ce dernier fini par le poignarder pour la protéger. Bo parti en prison, elle rencontre Steven, qui lui donne 2 enfants avant de se suicider. Wendy tombe malade, Nigel commet l’irréparable. Son seul roc, dans tout ça, c’est Peter, son aîné. Mais rappelez-vous : Moira n’a jamais eu beaucoup de chance.

Je savais que d’une manière ou d’une autre, ce thriller allait me marquer. Avec lui, je suis passée par tellement d’émotions : colère, dégoût, effroi, incompréhension, compassion. Ses quelques 350 pages sont passées à la vitesse de l’éclair grâce aux chapitres courts et l’intrigue qui nous tient en haleine. Si j’avais trouvé quelques clés, j’étais loin d’imaginer tous les tenants et aboutissants…

Si j’aime tant l’autrice, c’est pour ce genre de roman : ce côté psychologique aussi fort que dérangeant, qui interpelle et fait réfléchir, un climat anxiogène qui donne envie de reposer le livre et de ne pas le lâcher à la fois – jusqu’à cette fin aussi redoutée que pleine de sens. Claire Favan n’a pas son pareil pour nous embarquer dans des intrigues où la manipulation et la perversion règnent en maître. Où l’on se sent impuissant et où l’on a envie de secouer certains personnages (d’ailleurs si j’ai adoré Bruce j’ai moins apprécié Moira même si dans un sens je la comprends).

En bref, si vous cherchez une lecture captivante, glaçante et teintée de psychologie, foncez ! Et si ça n’est pas déjà fait, n’hésitez pas à découvrir les autres romans de l’autrice ❤

De la même autrice :

12 réflexions sur “La chair de sa chair – Claire Favan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s