Miss Catastrophe – Béatrice Hammer

Editeur : Alice

Parution : 15 octobre 2019

Genre : Roman Jeunesse

Résumé : Noémie a toujours été maladroite. Très maladroite. Sans le vouloir, dès ses premiers pas, elle provoque des désastres en cascade. Et ça ne s’arrange pas avec le temps. Sous le regard mi-attendri, mi-atterré, de ses parents, face aux moqueries de ses camarades de classe, Noémie se sent bien seule… Jusqu’à ce jour merveilleux où elle assiste à un spectacle de cirque. Pour elle, c’est la révélation : elle sera jongleuse ou acrobate ! Mais comment réaliser son rêve quand tout le monde vous appelle « Miss Catastrophe » ?

Avis : Il y a quelques jours, je vous présentais un autre roman de l’autrice où l’on découvrait une chouchoute de compétition. Cette fois, on va parler de maladresse et de confiance en soi.

Depuis toute petite, depuis ses premiers pas précisément, Noémie a toujours été une enfant maladroite. Si au début ses parents trouvaient ça attendrissant, elle se rend bien compte qu’ils sont aussi parfois agacés. Et après tout, elle les comprend : on ne sait jamais quelle maladresse elle va commettre. A l’école, ce n’est pas mieux : dur de se faire des amis quand on passe son temps à se tâcher, à bousculer, renverser. Un jour, la petite fille assiste à un spectacle de cirque. Eblouie, elle réalise que les gens éclatent de rire face aux maladresses des clowns. Et si c’était sa chance ? Bien décidée à devenir jongleuse ou acrobate, Noémie décide de se lancer. Mais suffit-il d’avoir un rêve pour le voir se réaliser ?

Impossible de vous parler de ce roman sans vous parler de Noémie. Il faut dire que cette petite fille m’a beaucoup touchée. Après tout, ce n’est pas sa faute si elle est maladroite, quand bien même elle voit que parfois elle fait de la peine à ses proches. D’ailleurs, elle culpabilise souvent et se pose beaucoup de questions, notamment lorsque ses parents se séparent : et si c’était de sa faute ? Dans ces moments-là, on a envie de la serrer contre soi, d’autant plus que j’ai trouvé sa mère un peu dure parfois (surtout sachant ce qu’on découvre sur elle par la suite). Heureusement, Noémie est déterminée, et se trouve un objectif à atteindre.

Seulement voilà, il ne suffit pas de vouloir pour pouvoir. Pour dompter sa maladresse, pour toucher son rêve du bout des doigts, elle va devoir apprendre la rigueur, la persévérance, autant de belles valeurs essentielles à enseigner aux jeunes enfants et qui passent avec beaucoup de justesse dans ce roman. C’est ce que j’aime avec l’écriture de Béatrice Hammer : c’est simple, fluide, ça sonne juste, c’est doux, bienveillant. Et le message, notamment porté par l’ami de Noémie ou le prof de cirque, est très important.

Au passage, on recroise rapidement un personnage aperçu dans « Superchouchoute » et je dois dire que j’en ai été ravie. De même, Claude K. Dubois nous offre ici aussi de jolies petites illustrations à chaque début de chapitre, c’est doux, tendre, et rend la lecture encore plus agréable.

Si j’ai trouvé qu’il y avait parfois de petites longueurs, je pardonne bien facilement à ce roman parce qu’il apportera beaucoup aux jeunes lecteurs : malgré son angoisse de ne pas être à la hauteur, de ne pas être aimée, ses petits défauts qui la rendent attachante (et humaine après tout), Noémie montre que l’optimisme, la persévérance, l’envie peuvent être les clés. Petit à petit, notre petite maladroite va prendre confiance en elle et se dépasser. Un beau roman optimiste qui fera assurément beaucoup de bien à ses lecteurs !

Merci à Béatrice Hammer et aux éditions Alice pour la confiance et l’envoi !

De la même autrice :

12 réflexions sur “Miss Catastrophe – Béatrice Hammer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s