L’enfant de la colère – Vanessa Chevallier

Editeur : De Borée

Parution : 28 mai 2020

Genre : Littérature, terroir

Résumé : A la mort de leur père les laissant orphelines et héritières du moulin familial et de ses dépendances, Carole et Alix Brausch, décident de revenir sur les terres de leur enfance, pour retrouver l’âme du domaine et continuer à le faire vivre. Elle rencontre les habitants du village dont le très apprécié docteur David Farge. Mais la désapprobation villageoise et les médisances publiques leur pèsent. Quand elles reçoivent des appels et attaques anonymes, un cap est franchi : qui leur en veut ? Est-ce à cause du moulin ? Il n’y a que l’amour et la complicité de deux sœurs pour surmonter toutes ces difficultés…

Avis : Quand Vanessa m’a proposé de découvrir son roman, j’en ai été ravie : le résumé me semblait fort alléchant, et c’est typiquement le genre de livre que je voudrais lire plus souvent.

Quand leur père décède, Alix et Carole, les sœurs Brausch, prennent la décision de tout quitter pour vivre ensemble sur le domaine familial. Après des premiers temps plutôt sereins, où les jeunes femmes renouent avec de vieilles connaissances et apprennent à découvrir les autres villageois, les choses semblent subitement prendre un tournant moins enchanteur. Des coups de fils anonymes perturbent leur quotidien. Une impression désagréable d’être observées, épiées. Jusqu’au jour où la menace se fait plus réelle… Mais qui peut bien leur en vouloir à ce point ? Et pourquoi ? Surtout, jusqu’où faudra-t-il que les choses aillent avant que tout cela ne se termine ?

A la réception de ce roman, j’ai été surprise par sa taille, et ai espéré qu’il ne souffrirait pas de longueurs. Sur ce point, je peux vous rassurer tout de suite, il n’en a pas été question. J’ai adoré cette histoire, du début à la fin, et pour être honnête, j’aurais même bien aimé rester un peu plus au village avec les filles.

J’ai adoré ce suspens qui s’installe dès les premières pages, cette sourde menace qui, au début, reste anonyme pour les deux sœurs ainsi que pour le lecteur, qui nous donne envie de tourner les pages à toute allure pour en savoir plus. Et bientôt, bientôt, on sait. Je sais que tout le monde n’aime pas ça, mais on n’est pas non plus ici dans un thriller où le but est de démasquer le coupable. J’ai trouvé ça très intelligent ici, ça accentue le côté psychologique de l’histoire. On analyse, on cherche la faille, on tremble pour les filles, on se demande qui gagnera cet étrange bras de fer mortel.

Car l’autrice ne nous épargne rien, ni à nous, ni à ses personnages. J’ai beaucoup aimé les sœurs, différentes, complémentaires, et soudées, leur relation que le temps et la distance n’avait pas altérée (pas toujours facile de revenir vivre avec sa sœur !). Mais il y a aussi Sam, adorable et prêt à tout pour les aider à lever le voile sur ce qui se passe. Sterling qui veille sur elles, ou Cardouin, intelligent et en quête de la vérité.

L’intrigue est bien menée, on alterne entre les souvenirs d’Alix, ceux de Carole, un récit plus neutre ou encore les pensées de la personne responsable de tout ça. Certains passages sont glaçants, alors que d’autres font monter la tension et l’on craint le pire. Jusqu’à la fin, Vanessa Chevallier nous réserve des surprises… que je vous laisse découvrir. Peut-être que certains éléments auraient mérités d’être davantage exploités (la fin, l’histoire d’Alix), mais l’histoire est déjà plutôt complète comme ça.

Si vous aimez les romans psychologiques plein de mystères, et de suspens, du genre à vous faire tourner les pages à toute allure pour découvrir ce qui va se passer, n’hésitez pas à plonger dans celui-ci !

Un grand merci à Vanessa Chevallier et aux éditions de Borée pour la confiance et l’envoi !

15 réflexions sur “L’enfant de la colère – Vanessa Chevallier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s