L’affaire Cendrillon – Mary Higgins Clark et Alafair Burke

Editeur : Albin Michel

Parution : 13 novembre 2014

Genre : Policier

Résumé : Une ravissante étudiante, un petit ami suspect, un célèbre réalisateur d’Hollywood, des millionnaires, des stars du show-biz… et un meurtre jamais élucidé.

Quel meilleur scénario pour Suspicion, célèbre série de télé-réalité qui reconstitue des cold cases avec la participation des proches de la victime ? Encouragée par l’énorme succès de son émission pilote, la productrice Laurie Moran a choisi de s’attaquer à « L’Affaire Cendrillon » : l’assassinat de Susan Dempsey, une étudiante retrouvée près d’une somptueuse villa d’Hollywood… étrangement chaussée d’un seul escarpin.

L’émission pourrait bien faire exploser l’audimat. En braquant les projecteurs sur un coupable plus dangereux qu’on ne le pense…

Pour la première fois réunies, Mary Higgins Clark et Alafair Burke, la nouvelle star du polar et digne fille de son père James Lee Burke, donnent le meilleur d’elles-mêmes dans un suspense étonnant.

Avis : Je vous ai déjà parlé de la tendresse particulière que j’ai pour les romans de Mary Higgins Clark, l’une des autrices qui m’a fait connaître le monde incroyable du suspens et des enquêtes, et dont je dévorais les livres après ma mère. Il y a quelques années, elle a repris l’un de ses personnages pour en faire une série, co-écrite avec Alafair Burke, et comme je ne fais jamais rien dans l’ordre, je n’en avais jamais lu le premier tome (preuve s’il en est besoin que l’on peut les lire dans le désordre !). C’est maintenant chose faite !

Forte du succès d’une première émission, Laurie Moran aimerait beaucoup présenter « l’affaire Cendrillon » dans le prochain numéro de Suspicion. Le but de cette émission ? Reconstituer des cold cases en réunissant les proches de la victime. Susan Dempsey, jeune étudiante désirant devenir actrice, a été retrouvée morte il y a 20 ans, son assassin jamais identifié. Alors que de vieux camarades de fac ont accepté de participer à l’émission, de terribles événements ont lieu autour d’eux. Là, sous les caméras, les langues se délient, et le danger semble plus présent que jamais. Laurie et son équipe parviendront-ils à donner un nouvel éclairage sur cette affaire ? Et surtout, y parviendront-ils avant que le coupable ne frappe à nouveau ?

Même si j’ai lu sa dernière aventure récemment, c’était un plaisir pour moi de retrouver Laurie Moran : j’aime beaucoup cette héroïne ainsi que ses proches (son père, son fils, Alex, mais aussi Grâce et Jerry) tous très attachants. Les revoir ici à leurs « débuts » était plutôt sympathique.

C’est vrai qu’on est loin des premiers romans de Mary Higgins Clark (ou c’est moi qui ait changé ?), on sait très bien que grâce à cette émission le véritable coupable sera démasqué avec, probablement, une mise en danger de notre héroïne. Maaaaais, c’est le deal, je trouve, avec cette autrice. Surtout, ça ne m’a pas empêchée d’être happée par l’histoire, de trouver l’intrigue entraînante et bien ficelée, grâce à quelques rebondissements, des suspects mystérieux (plus ou moins) et pleins de secrets. Si dans un premier temps je ne voyais pas qui pouvait être le coupable, j’ai tout de même fini par comprendre (peu de temps avant Laurie, on peut dire que j’ai gagné du coup ? :-P).

En bref, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman policier peut-être sans prétention mais tout de même efficace.

Du même duo :

10 réflexions sur “L’affaire Cendrillon – Mary Higgins Clark et Alafair Burke

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s