Le saule pleureur de bonne humeur – David Foenkinos & Soledad Bravi

Editeur : Albin Michel Jeunesse

Parution : 28 mars 2012

Genre : Album Jeunesse

Avis : Je me rappelle, il y a quelques années, je suis tombée sur La délicatesse de David Foenkinos, pour lequel j’ai eu un gros gros coup de cœur. Suite à cette révélation, je me suis empressée de découvrir les autres romans de l’auteur, et même si je n’en ai pas lu depuis quelques années je garde un très bon souvenir de sa plume. Quant à Soledad, je la connais surtout pour ses bandes dessinées chez Rue de Sèvres que j’aime beaucoup. Alors les voir réunis pour un album jeunesse m’a rendue très curieuse !

Shai Lin a 8 ans, et elle adore les arbres. Surtout les saules pleureurs, ils ont quelque chose de poétique, de romantique dans leur posture. Alors quand ses parents lui annoncent qu’ils doivent déménager, quitter la ville pour la campagne, elle accepte de quitter son école et ses amies à une seule condition : qu’il y ait un saule pleureur dans le jardin. Enfin, après des semaines de recherches, c’est bon, ils trouvent leur bonheur. Seulement, Shai Lin fini par remarquer que quelque chose ne va pas. Ce saule pleureur, là, il n’est pas comme les autres, il a l’air de bonne humeur. Pas vraiment ce qu’elle avait imaginé ! Alors elle tente touuuut ce qu’elle peut pour le faire pleurer. Elle lui dit de vilaines choses. Lui donne même des coups de pieds, mais rien n’y fait : ce saule pleureur n’a jamais pleuré de sa vie, il n’y peut rien, il a toujours vu le bon côté des choses.

Mais un jour, Shai Lin et ses parents apprennent que le train passera bientôt par leur jardin, qu’il va falloir couper l’arbre. Avouons-le, ce dernier commence à perdre un peu son sourire. Pour la petite fille, hors de question que l’on touche à son saule pleurer, si unique. Alors elle appelle ses amis à la rescousse, et ensemble, ils vont tout faire pour trouver la solution…

Le saule pleureur de bonne humeur nous parle d’une amitié unique, de celles qui prennent le temps de se construire, lentement, mais qui s’enracinent (oh oh, le jeu de mot) durablement, à partir du moment où l’on réalise que la différence, c’est aussi ça qui fait la beauté des choses et qui rend unique.

Et puis, l’on parle d’écologie, de la nature qu’il est nécessaire de protéger. De la volonté de changer les choses, de l’union qui fait la force. Le texte, bien qu’assez long, est simple et accessible aux enfants.

Quant aux illustrations, je suis ravie d’avoir retrouvé le trait vif, pétillant, coloré et drôle de Soledad Bravi.

Voici donc un album tendre, parfois drôle, poétique, où les talents de David Foenkinos et de Soledad se mêlent parfaitement pour nous offrir une histoire sensible. A découvrir !

De David Foenkinos

De Soledad Bravi :

10 réflexions sur “Le saule pleureur de bonne humeur – David Foenkinos & Soledad Bravi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s