Embrasse l’hiver et danse avec lui – Georgia Caldera

Editeur : J’ai lu

Parution : 13 octobre 2021

Genre : Romance

Résumé : Romy ne digère pas sa rupture, et pour cause : son ex-fiancé l’a méchamment trompée ! Bien qu’elle prétende se contreficher de lui, elle décide de se venger incognito. Pour faire payer une addition plus que salée à Julien, elle se lance dans un jeu parfaitement immature mais tellement drôle : lui pourrir la vie en douce ! Rien de plus facile puisqu’elle possède le double des clés de son appartement parisien. Chaque dimanche, elle se rend donc en catimini chez lui et lui laisse des surprises en tout genre. Mais ne dit-on pas que l’arroseur est bien souvent arrosé ? Car Julien ayant changé d’adresse, Romy s’en prend au mauvais garçon…

Avis : Georgia Caldera a été l’un de mes premiers coups de cœur en tant que libraire – si ce n’est LE premier. Je me rappelle avoir louché pendant des semaines sur le premier tome des Larmes rouges avant d’enfin me lancer : coup de foudre. En attendant la réédition des autres tomes, j’ai découvert Victorian Fantasy et fiouuu, j’ai adoré (d’ailleurs je réalise que je ne vous en ai jamais parlé ici, shame on me !). Puis Georgia s’est aventurée du côté de la romance. Au début, j’ai rechigné, c’était pas vraiment mon truc. Oui mais. C’était Georgia quand même. Alors j’y suis allée. Et le charme a de nouveau opéré. Elle a un vrai don pour nous transmettre des émotions fortes, pour nous bouleverser avec des histoires passionnantes. Alors forcément, dès que j’apprends qu’un nouveau titre va paraître, je saute dessus (même si ensuite je traîne un moment ahah). Bref, tout ça pour dire que quand j’ai découvert Embrasse l’hiver et danse avec lui ! je ne pouvais faire autrement que repartir avec (non mais vous avez vu la beauté de cette couverture en plus ?). Et comme cette intro devient beaucoup trop longue, il est temps d’enfin passer à mon avis !

Après une rupture pour le moins humiliante, Romy a décidé de faire une croix sur les mecs. Depuis, elle se consacre au manoir familial, à ses cours de danse, et à sa sœur fraîchement installée chez elle. Pourtant, un jour la jeune femme doit bien se rendre l’évidence : elle n’a pas digéré ce qui s’est passé. Et ça tombe bien puisqu’elle a encore le double des clés de l’appart’ de son ex. La voilà donc qui se lance dans une sorte d’opération vengeresse où chaque semaine elle se rend là-bas, commettant un méfait qui la fait ensuite glousser pendant des heures. Alors qu’elle est sur le point de porter le coup final, Romy découvre que depuis le début, elle joue avec les nerfs du mauvais garçon, son ex ayant déménagé… Et il est évident que le nouveau propriétaire ne compte pas laisser passer de tels actes !

Alala, Romy, Romy ! Bon, ok, il en faut du courage (ou un brin de folie ?) pour se rendre chez son ex en prenant le risque de se faire choper, pour lui pourrir insidieusement la vie. Je dois dire que cette partie du roman était plutôt drôle, même si n’ayant pas la réaction du destinataire en face, on a l’impression de rire seuls (et méchamment). Pourtant – et ça me fait mal de l’avouer – j’ai eu beaucoup de mal avec la jeune femme qui m’a souvent agacée. Clairement, elle commet des actes assez discutables, et surtout, contre la mauvaise personne, pour autant, elle met un temps fou à reconnaître qu’elle a eu tort et à s’excuser. Pour un peu, c’était elle la victime. Il m’aura fallu attendre que les choses progressent un peu entre elle et Adriel pour l’apprécier davantage. En revanche, quand on sort du cadre des relations amoureuses ou du moins entre adultes, elle est totalement différente et bien plus agréable : j’ai beaucoup aimé la voir prendre soin de sa sœur ou en tant que prof de danse, mais aussi et surtout avec sa nièce et Emilie à qui elle va apporter beaucoup (dans sa relation avec son père notamment).

A l’inverse, j’ai adoré Adriel (mais je crois que c’est la force des romans de Georgia Caldera, les personnages masculins. Parce qu’à chaque fois ou presque c’est le même schéma, je fonds pour le perso masculin tandis que l’héroïne a tendance à m’agacer !). Forcément, on ne peut que le prendre en affection quand on sait par quoi il est passé, ou en voyant sa relation avec Emilie. Il est attachant, meurtri, maladroit, patient (oh oui !) et on ne peut que souhaiter qu’il sourit de nouveau à la vie.

J’ai beaucoup aimé cette lecture grâce à l’importance de la famille, la question du deuil, de la reconstruction, tant de thèmes importants. J’ai également aimé ce qui avait trait à l’école de danse. Pourtant, pour une fois je n’ai pas été jusqu’au coup de cœur. En fait, vu les thèmes abordés, je m’attendais peut-être à un peu plus de profondeur, d’émotions (moi qui ait la larme facile, je m’en suis bien sortie pour une fois !). J’aurais peut-être également aimé un peu plus de surprises dans l’intrigue, et que ça se termine moins vite.

Pour autant, j’ai retrouvé la plume de l’autrice avec beaucoup de plaisir. C’est toujours aussi bien écrit, les pages défilent, et on passe un bon moment avec cette douce romance. L’histoire se passe autour de Noël mais ce n’est pas non plus omniprésent, c’est un bonne lecture hivernale 🙂 Alors si vous avez l’occasion de croiser ce roman, donnez-lui sa chance 🙂

De la même autrice :

24 réflexions sur “Embrasse l’hiver et danse avec lui – Georgia Caldera

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s