Le contrat Dorian Gray – Mélanie De Coster

Editeur : Milan

Parution : 8 juin 2022

Genre : Young adult

Résumé : Morane a la vie devant elle.
Une vie pour parcourir le monde, pour vivre des aventures, pour tomber amoureuse…
Une vie sans vieillir, comme tous les signataires du contrat Dorian Gray.
Mais cette fontaine de jouvence a une date de péremption. Lubin, le père de Morane, connaît des secrets pour aller au-delà. Quand il est enlevé par des personnes qui refusent d’accepter les petites lignes du Contrat Dorian Gray, Morane mettra tout en œuvre pour le retrouver et le sauver.
Est-ce vraiment une bonne idée ?

Avis : Depuis qu’on nous a présenté ce titre j’ai teeeeeellement hâte de le découvrir ! Après avoir lu plusieurs avis mitigés, voire négatifs, j’étais d’autant plus curieuse de me faire ma propre idée ! Et effectivement, je suis loin d’avoir eu le coup de cœur que j’espérais. Pourquoi ? Réponse juste en-dessous !

Dans le monde de Morane, à 20 ans, il est possible de signer le contrat Dorian Gray, grâce auquel on ne vieillit plus jusqu’à 70 ans. Le rêve, non ? Rester jeune, garder l’apparence de ses 20 ans pendant 50 ans ? Oui, mais tout n’est pas si simple. Le revers ? A 70 ans on vieillit d’un coup pour mourir en quelques instants à peine. De quoi filer des angoisses à n’importe qui, puisque finalement la mort vous fauche en pleine santé, sans prévenir. Morane a 17 ans, et vit cachée avec son père. Ce père, seule famille qui lui reste, et qui porte un lourd secret que bon nombre de personnes sont déterminées à lui arracher… Alors quand il disparaît, la jeune femme est prête à tout pour le retrouver.

Je ne sais pas vous, mais un tel résumé m’enthousiasmait carrément. J’aimais beaucoup l’idée de base de ce contrat, avec d’un côté ceux qui refusent de vieillir, et de l’autre ceux qui renoncent à signer et se retrouvent en marge de la société – obligés de se débrouiller seuls pour survivre ou se soigner, mais libres. Seulement, j’ai trouvé que ce n’était pas du tout suffisamment exploité. Il y avait tellement matière à faire, à détailler, tellement de réflexions à apporter. Mais la question est abordée rapidement, souvent selon les personnages que croisent Morane, mais sans plu : c’est à peine survolé. Alors que c’est tout de même le sujet de base du livre…

Justement, Morane, parlons-en. Qu’est-ce qu’elle a pu m’agacer avec ses pleurnicheries, ou dans sa relation avec Eymris à laquelle je n’ai pas réussi non plus à m’attacher. Le souci est le même que pour les autres personnages, tout est survolé et m’a semblé faux. La réapparition d’une certaine personne et l’évolution de la relation, Lubin ou même Lomen que j’aurais pu appréciés si leurs histoires avaient été un peu plus creusées, tout ça m’a fait soupirer un nombre incalculable de fois.

Certes, il y a beaucoup d’action, de mouvement, quelques rebondissements, les pages se tournent assez vite, et j’avais envie de savoir la fin (tout ça pour ça me direz-vous). Mais il y a aussi certains passages répétitifs, et parfois un manque de cohérence et de logique qui me rendaient la lecture difficile.

Je suis donc au regret de rejoindre la longue liste d’avis déçus en sortant de ma lecture mitigée. J’aurais aimé davantage de réflexions autour du vieillissement, de la jeunesse éternelle et de ce que cela implique, des expérimentations scientifiques. Et de vrais personnages, avec de la matière. Tant pis pour cette fois ! Si vous souhaitez tout de même tenter votre chance, je serais ravie d’avoir votre avis ensuite 🙂

Merci aux éditions Milan pour la confiance et la découverte de ce titre !

9 réflexions sur “Le contrat Dorian Gray – Mélanie De Coster

  1. Pingback: C’est pas le 1er, je balance tout ! | Un Coup de Foudre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s