Si Cupidon savait viser – Alice Hérisson & James Harrington

9782378760045-475x500-1.jpg

Éditeur : De Saxus

Parution : 14 Février 2019

Genre : Comédie romantique

 

Résumé : Un chassé-croisé amoureux drôle et émouvant pour la comédie romantique de l’année !

Alice est une jeune femme pleine d’énergie qui rêve de voir un jour ses BD publiées. Un jour, le sort va s’acharner sur elle et son petit ami la quitte subitement pour la voisine du dessus. De son côté, James est employé dans le service client d’un fournisseur internet alors qu’il rêve d’ouvrir un magasin de vieux disques vinyle. Timide maladif et peu sûr de lui, la solitude lui pèse énormément.

Alice et James ne le savent pas encore, mais leurs chemins vont se croiser à plusieurs reprises sans qu’ils le sachent vraiment ! Poussés par des amis respectifs à s’inscrire sur un site de rencontre, ils vont se retrouver à chater quotidiennement sans connaître leurs vraies identités. Ils vont se rendre au même speed dating sans se parler, converser dans une soirée pour célibataires plongés dans le noir avant de se perdre, ou encore se parler dans un labyrinthe géant en pleine nature sans se voir face à face.

Le destin les pousse inexorablement l’un vers l’autre dans des situations cocasses, mais ils enchaînent les occasions manquées comme autant de flèches décochées dans la mauvaise direction par Cupidon lui-même. Pourront-ils se retrouver enfin et vivre une histoire merveilleuse ou vont-ils rester pour toujours des étrangers ?

 

Avis : Hello tout le monde ! Me voici aujourd’hui avec une nouvelle chronique, consacrée au premier roman que je lisais des éditions De Saxus ! D’ailleurs il faut dire que si on ne m’avait pas proposé de découvrir ce titre, je ne me serais pas forcément arrêtée dessus, et j’aurais loupé un bien joli coup de cœur !

Alice vient de se faire larguer. C’est nul, surtout quand son ex emménage avec la voisine du dessus. Mais bon, paraît-il que ça arrive. Pour lui changer les idées et l’aider à rencontrer quelqu’un, sa meilleure amie décide de prendre les choses en main : à elle les speed-dating, les sites de rencontre, les soirées à thème et autres labyrinthes de l’amour ! En parallèle, nous découvrons James, complètement anglophobe et célibataire endurci – qui voudrait bien changer ce dernier point. Aidé de son meilleur ami et de sa mère (!), il va sortir de sa zone de confort. Ah, si seulement Cupidon savait (mieux) viser …

Après avoir lu deux chroniques plutôt mitigées, j’avais eu peu peur de commencer ce roman … à tort puisque je l’ai finalement adoré ! Je l’ai lu juste avant ma reprise du boulot (après presque 5 mois à pouponner, je vous laisse imaginer dans quel état de tension j’étais !) et j’ai passé un excellent moment de lecture et de détente, précisément ce dont j’avais besoin. Je me suis régalée des coïncidences et autres situations frisant parfois l’absurde, il faut dire que la malchance dont jouent nos personnages est assez unique ! J’ai adoré avoir une alternance de points de vue et parfois deviner certaines choses. J’ai ri comme rarement devant certaines scènes, et qu’est-ce que ça fait du bien !

Parlons un peu des personnages … Parmi les chroniques que j’avais pu lire certaines critiquaient le personnage de Stéphane. Honnêtement, c’est typiquement le mec qui m’énerverait dans la vraie vie – ou dans un autre roman. Pourtant, là, je ne sais pas, c’est tourné d’une telle façon, c’est parfois tellement limite caricatural que je suis passée au-dessus (même si je suis d’accord qu’on aurait pu avoir un personnage qui l’aurait remis à sa place de temps en temps) … surtout qu’il a finalement son pendant féminin, et ça, c’est « cool » ! Parce qu’après tout, si certains mecs ne pensent qu’à tirer un coup, ça peut aussi être le cas de certaines filles !
Est-ce qu’il est besoin de préciser que j’ai adoré Alice ? La pauvre, elle se fait larguer comme ça, sans rien avoir vu venir, et pourtant, elle se dit que l’amour est quand même là, quelque part, bien planqué. J’ai adoré ses réparties, ses excuses au boulot, ses échanges avec sa meilleure amie. J’ai tout simplement adoré suivre ses rendez-vous et autres stratagèmes pour trouver l’élu de son cœur. Bien évidemment on fait rapidement les liens et on devine comment ça va se finir, si bien que j’avais hâte de voir le duo qu’elle allait former avec James. J’ai bien aimé le caractère de ce dernier, et ses expériences sur les sites de rencontre m’ont bien amusée.

Au niveau de l’intrigue, on a tellement envie de savoir quand enfin les personnages arriveront à se rencontrer que le tout devient vite addictif et les pages se tournent rapidement. D’ailleurs, autre point que j’ai apprécié dans ce roman, c’est qu’il ne suffit pas que nos deux tourtereaux se trouvent pour vivre heureux jusqu’à la fin des temps. J’ai trouvé ça cool et intelligent de la part des auteurs d’aller un peu plus loin, d’être réalise : après la période de la « lune de miel » où tout semble merveilleux, on peut douter et s’interroger.

En bref, vous l’aurez compris, gros coup de cœur pour cette romance fraîche, originale, pleine de quiproquos et de situations cocasses. Petit bonus que j’ai adoré : un quiz que l’on trouve à la fin du livre et qui pourrait parfaitement égayer une soirée filles ! Maintenant reste LA grande question : puisque les auteurs portent les mêmes noms que leurs personnages, est-ce que c’est parce qu’il s’agit de leur véritable histoire, ou est-ce juste « pour rire » ?

 

Un grand merci à Pauline et aux éditions De Saxus pour la confiance et la découverte !

14 réflexions sur “Si Cupidon savait viser – Alice Hérisson & James Harrington

  1. Cela fait deux fois que je rencontre ce livre aujourd’hui. J’aime beaucoup sa couverture et l’histoire m’a l’air vraiment sympa. Je l’avais déjà noté et je te remercie pour ton avis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s