A un cheveu – Maëlle Desard

Editeur : Slalom

Parution : 28 avril 2022

Genre : Roman ado

Résumé : À 17 ans, Emma aime la natation, son frère presque jumeau, le chocolat et dessiner dans les marges de ses cahiers. Elle serait à un cheveu de la belle vie si elle n’avait pas perdu les siens, de cheveux, deux ans plus tôt (tandis que le reste de ses poils a continué à pousser, merci bien !). Affublée d’une d’une perruque avec laquelle elle entretient une relation d’amour-haine quasi mystique, Emma décide de profiter du déménagement de sa famille pour repartir de zéro. Nouvelle vie, nouveaux amis… et peut-être un premier amour !

Avis : Si dès la lecture du résumé j’ai eu envie de découvrir ce roman, c’est suite à un avis plus qu’élogieux sur Instagram que j’ai décidé qu’il ne passerait pas une seconde de plus dans ma PAL 🙂 et autant vous dire tout de suite que j’ai vraiment bien fait !

Après avoir été harcelée dans son ancien lycée, Emma recommence à zéro dans un nouvel établissement. Pour mettre toutes les chances de son côté, elle décide de cacher LA raison pour laquelle elle était devenue la cible de prédilection de ses camarades de classe : son crâne dégarni. Car oui, Emma souffre d’alopécie, une maladie qui lui fait perdre ses cheveux. Alors puisque pour elle il est hors de question que quiconque dans sa nouvelle ville l’apprenne, la jeune fille décide de porter une perruque. Le prix de la tranquillité, passant par un semblant de normalité. Et tant pis si pour préserver son secret elle doit renoncer à la natation, sport dans lequel elle excelle et qui lui apporte tant. Malgré la distance qu’elle tente de maintenir bientôt elle se rapproche d’Anis, une camarade de classe qui cache aussi quelques problèmes sous sa carapace.

Une fois la dernière page du roman tournée, j’ai fait quelque chose que je fais rarement : j’ai envoyé un message à l’autrice pour lui dire tout le bien que je pensais de son livre, c’est dire ! C’est simple, j’ai adoré ma lecture. Bon, par où commencer ? Peut-être par ce qui m’a le plus marquée : le ton utilisé par l’autrice, sa légèreté et sa puissance. Malgré (et sûrement grâce à) ce qu’elle vit, Emma a un sens de la répartie et de l’humour complètement fous. On a droit à de merveilleuses punchlines qui m’ont fait exploser de rire plus d’une fois.

Pourtant – et c’est aussi ce que j’ai aimé dans ce roman – on aborde énormément de sujets lourds ou importants : la maladie avec l’alopécie, le regard des autres, l’acceptation, la souffrance, les apparences, le harcèlement (en ligne ou à l’école), l’amitié, les relations toxiques, l’amour, la féminité et ce que la société attend physiquement d’une femme. C’est pour tout ça, pour la diversité des thèmes abordés, l’humour et les réflexions féministes que je trouve que ce roman est une petite pépite.

Evidemment, ce roman est porté par Emma, son histoire, sa mentalité, son humour. Mais j’ai également beaucoup aimé la relation qui la lie à son frère, toujours là pour la protéger et la soutenir. Anis également m’a énormément plu, pour son caractère mais aussi ce qu’elle apporte à Emma. Et puis, Jacob, quoi 🙂 J’avais lu quelques avis qui reprochaient le ton parfois trop cru/vulgaire du roman, eeeeeeet j’avoue que j’ai été un peu déroutée de lire certains mots dans un premier temps ; sauf que, soyons honnêtes deux minutes, c’est comme ça que les jeunes/gens parlent aujourd’hui (et encore, en réalité ils disent « bien pire » qu’un mot commençant par B et finissant par E ahah). Et c’est ça aussi qui est cool avec ce roman : la sincérité, la justesse, la crédibilité des propos. On y est, on s’y croirait. Emma, ça pourrait être votre amie, votre, sœur, votre cousine. En lisant ce roman, j’arrive à percevoir tout le bien que peut faire la littérature jeunesse aux ados. J’espère aussi que ce genre d’histoire ouvrira aussi les yeux à certaines personnes parfois trop promptes à se moquer sans chercher à voir derrière les masques que l’on porte, sans voir la souffrance, qu’elle soit liée à une maladie ou à toute autre chose.

Comme toujours j’ai peur de ne pas réussir à trouver les bons moments pour vous convaincre de lire ce roman, alors je vais m’arrêter ici avant d’en arriver à vous supplier 😛 Promis, vous allez rire, sourire, être ému et touché, surtout vous verrez, des semaines après avoir fini ce roman vous penserez encore à ses personnages en espérant que la vie leur réserve plein de jolies choses. Clairement, pour moi il est à ranger dans la catégorie des romans féministes, positifs, forts, lumineux, marquants, et je dirais même essentiels. ALORS LISEZ-LE DE TOUTE URGENCE ! 😛

Publicité

10 réflexions sur “A un cheveu – Maëlle Desard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s