On s’est aimés comme on se quitte – Charlie Wat

Editeur : Charleston

Collection : Poche

Parution : 14 avril 2021

Genre : Littérature, feel-good

Résumé : Denis, 45 ans, est un homme triste. Englué dans ses problèmes de travail, ne sachant plus communiquer ni avec son fils ni avec son père, il voit son existence lui glisser entre les doigts. Quand il apprend par inadvertance que son ex-femme s’apprête à se remarier, il refuse de laisser passer sa chance et s’embarque dans un improbable voyage. Un périple à travers la France au bout duquel il pourrait bien trouver autre chose que ce qu’il cherchait.

On s’est aimés comme on se quitte, c’est l’histoire d’un homme ordinaire, bien décidé à tenter l’extraordinaire pour reconquérir l’amour de sa vie. Un roman drôle et bouleversant, une ode à l’amour et au bonheur.

Avis : Quand j’ai découvert le résumé de ce roman, je me suis dit « pas pour moi ». Les road-trip en famille, généralement, ça me passionne plutôt bof. Mais il fait partie de la sélection Prix des Lectrices Charleston, et pour pouvoir voter objectivement, il me fallait le lire. Et vous savez quoi ? Des fois on fait vraiment bien de passer au-dessus de ses à priori, parce que j’ai tout simplement A-DO-RÉ ma lecture.

Denis, créatif has been, se noie dans une déprimante routine où son fils lui adresse à peine la parole. Le soir où son père refait surface, et où il apprend que son ex-femme (qu’il aime toujours) est sur le point de se remarier, Denis décide d’agir. Il a à peine 3 jours pour descendre la France et empêcher ce mariage. 3 jours c’est long. Mais c’est peut-être trop court quand l’aventure se mêle au voyage !

Ah, nos 3 bonshommes, là, qu’est-ce qu’ils sont attachants, dans leurs failles, leurs maladresses, ces non-dits et cet amour un peu encombrant dont on ne sait pas toujours quoi faire. J’ai adoré les voir évoluer, s’ouvrir au fil de la route. Et ce voyage, que dis-je, ce périple ! Ponctué de rebondissements, de rencontres – de celles dues au hasard mais qui changent une vie, qui apprennent bien des choses sur la vie, sur soi, peu importe l’âge.

Ce roman, c’est une bouffée d’air frais. C’est parfois tendre, souvent loufoque, c’est terriblement drôle, et qu’est-ce que ça fait du bien ! J’ai beaucoup aimé découvrir la plume de Charlie Wat, pétillante, fluide, addictive.

J’avais un peu peur de la fin, et si une part de moi attendait autre chose, je la trouve malgré tout parfaite, pleine de justesse et de tendresse. L’épilogue est sublime, et le petit chapitre bonus, un régal ! Ce roman, c’était le premier que je lisais de Charlie Wat, mais clairement ça ne sera pas le dernier.

En revanche, j’ai eu la chanson de Joe Dassin dans la tête pendant 2-3 jours 🤣

Merci aux éditions Charleston pour la confiance et l’envoi !

14 réflexions sur “On s’est aimés comme on se quitte – Charlie Wat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s