Bouche cousue – Marion Muller-Colard

product_9782070573295_244x0

Éditeur : Gallimard Jeunesse

Collection : Scripto

Parution : 14 janvier 2016

Genre : Roman jeunesse

Résumé : Dans la famille d’Amandana, la propreté irréprochable n’est pas qu’un métier. C’est un mode de vie. Rien qui dépasse. Dans le Lavomatique tenu par ses parents, le bruit des machines couvre celui des élans du cœur et du corps. Mais comment faire taire son attirance pour une de ses camarades de lycée ?

Un roman intimiste d’une grande finesse psychologique, magnifiquement écrit, plein de pudeur et d’émotion.

Avis : Dès les premières lignes, je suis tombée sous le charme de ce petit roman – l’écriture de Marion Muller-Colard y étant pour beaucoup.

Le roman commence sur un drame, drame qui servira de point de départ au récit de la narratrice. Lors du repas de famille dominical où Amandana, 30 ans, ne se sent pas à sa place, l’ambiance est pesante, plus encore que d’habitude. Et d’un coup, sa nièce lance la terrible vérité : son frère a embrassé un garçon. Trahison douloureuse qui n’est pas sans faire écho au passé d’Amande.

Alors cette révélation la replonge dans son passé, il y a quinze ans de cela, juste avant que sa sœur de 18 ans ne tombe enceinte. Quinze ans, l’âge où l’on se découvre, l’âge où l’on (s’)apprend. Très vite, on comprend à quel point la jeune fille est seule, même chez elle. Seule parmi sa famille où rien ne doit dépasser, où tout est dans les apparences. Seule jusqu’à ce qu’elle se trouve deux nouveaux amis, une famille avec qui elle peut être elle-même, respirer, reprendre une inspiration entre deux coups au cœur. Mais quand elle comprend que son admiration, son attirance pour Marie-Line n’est pas que pure amitié, il est déjà trop tard pour revenir en arrière …

Ce roman sont les mots qu’elle adresse à son neveu. Des mots empreints de pudeur, mais puissants. L’écriture de l’auteure est à la fois simple et poétique, et surtout d’une grande psychologie. Un roman très émouvant sur la découverte de l’homosexualité et le rejet que continuent de subir trop de personnes, qui finissent par rester bouche cousue en tentant de faire taire leurs désirs ; ils restent des thèmes importants.

Bref, je vous recommande vivement ce petit roman, magnifiquement bien écrit !

Merci beaucoup aux éditions Gallimard pour la confiance et la belle découverte !

Publicités

19 réflexions sur “Bouche cousue – Marion Muller-Colard

  1. Pingback: Acquisitions #14 : Je crois que j'aime bien Jane Austen... - Casscroutondeslectures

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s