Le concierge qui rêvait de devenir détective privé – Valérie Passello

94258_aj_m_4876.jpeg

Éditeur : Calepin

Parution : 14 décembre 2015

Genre : Roman

 

Résumé : Balthazar Du Bousquet des Fignolles, concierge à ses heures perdues, tient à mettre ses talents au service de ses concitoyens. Armé de ses jumelles et de son flair inégalable, il saura mener des enquêtes de tous types et de toute envergure afin de devenir le plus célèbre détective de tous les temps.

 

Avis : Balthazar du Bousquet des Fignolles est concierge depuis des années. Lui qui aime par dessus tout se tenir au courant de la vie des habitants de son immeuble, les observer dans leur intimité familiale, fini par avoir une révélation : pourquoi ne deviendrait-il pas détective privé ? Il pourrait ainsi devenir célèbre, riche, tout en mettant à profit ses talents d’observateur … Aller hop, c’est décidé ! Et très vite, sa première affaire arrive, grâce à l’un des habitants de l’immeuble, soupçonnant sa femme de lui être infidèle. Mais très vite, le concierge se retrouve à chercher un meurtrier …

Cette histoire se concentre sur les habitants de cet immeuble, et c’est vraiment génial de découvrir ces différents voisins, toutes ces personnalités différentes, toutes plus intéressantes les unes que les autres. Voir les liens entre eux, surprendre leurs petits secrets … Le plus drôle étant décidément ce petit concierge, ses interprétations souvent à côté de la plaque. Au final, on se rend surtout compte qu’il ne faut pas se fier aux apparences avec eux ! Ceux que l’on croit inoffensifs sont loin de l’être, alors que ceux que l’on suspecte révèlent de bonnes surprises.

Ce petit roman se lit vraiment très vite. C’est une lecture légère, décalée, attachante. Prenante aussi, car on a envie d’avoir le fin mot – la fin m’a bien surprise ! Et puis j’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteure !

 

Merci beaucoup aux éditions Calepin pour la confiance et la belle découverte  !

Publicités

12 réflexions sur “Le concierge qui rêvait de devenir détective privé – Valérie Passello

  1. Je l’avais remarqué lors de sa sortie et puis j’avais lu quelques avis négatifs qui m’avaient un peu dissuadée de le lire.Mais là, je me dis pourquoi pas, pour se changer les idées ! 🙂 Tu m’as redonné envie !

  2. Merci pour la découverte. Des romans légers, rigolos, et rapides à lire, je suis toujours partante ! Ce week-end j’en ai lu un pas mal du tout : Les Gens sont les Gens de Stéphane Carlier. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s