Belles de Shanghai – Amy Tan

9782368120460FS

Éditeur : Charleston

Parution : 8 avril 2016

Genre : Littérature étrangère

Traductrice : Lisa Rosenbaum

 

Résumé : Début du XXe siècle à Shanghai. Violet Minturn est la fille d’une Américaine qui tient un club huppé, la Maison de Lulu Mimi, lieu de rencontres de riches Occidentaux et Asiatiques. Mais derrière les riches tentures, c’est aussi la maison de courtisanes la plus distinguée de Shanghai. C’est dans cet univers que grandit Violet, petite fille au caractère bien affirmé. Lorsqu’elle découvre que son père n’est pas mort comme elle le croyait, et que celui-ci est d’origine chinoise, c’est un choc. Alors que la situation politique du pays devient de plus en plus instable, sa mère tente de partir avec elle pour San Francisco, mais est piégée par un ancien amant. Violet, 14 ans, est vendue comme courtisane vierge à une maison close, et Lulu reçoit bien la confirmation – fausse – de la mort de sa fille…

 

Avis : Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous parlez d’une nouveauté, que j’ai eu le plaisir de lire en tant que lectrice Charleston. En plus d’avoir pu donner notre avis sur la couverture, nos avis apparaissent à l’intérieur *___*

Violet, petite fille à moitié chinoise, à moitié américaine, est élevée par sa mère, Lulu Minturn, dans une célèbre maison de courtisanes, au « Chemin de Jade Secret ». Si les choses pourraient être pires, elle souffre de ce qu’elle prend pour de l’indifférence de la part de sa mère, de ses silences, de ses non-dits. Un beau jour, elle surprend une conversation entre elle et celui qu’elle devine être son père – ce père qu’elle n’a jamais connu – apprenant qu’elle a un frère quelque part. Une fois de plus, elle ne voit pas où est sa place dans tout ça, et souffre du comportement de sa mère, prête à quitter la Chine pour retrouver un fils qu’elle a à peine connu plutôt qu’être présente pour sa fille qui est là depuis toujours. Alors qu’elles sont prêtes à embarquer, un amant de Lulu la trahit et vend la petite fille à une maison de courtisanes afin de rembourser ses dettes au Gang Vert. Persuadée de retrouver sa fille à bord, Lulu embarque et part seule pour San Francisco.

Dans sa nouvelle maison, Violet retrouve une ancienne courtisane de sa mère, Citrouille Magique, qui veillera sur elle comme une sœur, la guidant dans son futur métier de courtisane, lui évitant de nombreux faux pas. Mais comment accepter de devenir une courtisane, quand on s’est toujours sentie au-dessus de cette condition ? De petite fille privilégiée, Violet se retrouve propulsée au rang de jeune femme, prenant sur elle pour ne pas sombrer dans le désespoir. Pourtant le temps passe, et si la colère s’atténue, elle continuera desouffrir de l’abandon de sa mère, elle qui n’est pas revenue la chercher.  Grâce à l’homme qui achètera sa défloration, Violet rencontrera celui qui deviendra son époux, le père de sa fille. Mais malheureusement pour elle, les malheurs seront loin d’être finis.

Ce roman est une magnifique histoire d’amour et de destin, dont on ne comprend tous les enjeux qu’à la fin. Une belle histoire d’espoir, d’identité et d’appartenance, de traditions, dans une Chine du XXème, que j’ai apprécié découvrir. Les personnages principaux sont beaux, forts, complexes – les relations mères-filles sont très intéressantes à comprendre et voir évoluer. Si parfois Violet m’a agacée par certaines de ses réactions/décisions, j’ai apprécié de la voir évoluer/grandir, et je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer avec elle parfois. Malgré quelques longueurs qui – pour moi – n’apportaient rien à l’histoire, j’ai passé un bon moment, et une fois plongée dans l’histoire j’avais envie de savoir comment les choses allaient finir. Je ne lis pas souvent de romans où l’on voit la culture asiatique, et pourtant j’aime beaucoup ! Surtout, j’ai vraiment beaucoup aimé découvrir l’écriture d’Amy Tan, elle a le pouvoir de totalement nous transposer dans son univers, de nous charmer avec ses mots, de nous faire ressentir toute une palette d’émotions.

En bref, c’est encore un très beau roman que nous offre les éditions Charleston, que je ne peux que vous inviter à découvrir !

LC 2016
Publicités

11 réflexions sur “Belles de Shanghai – Amy Tan

    • Ooh ! ^^ Après c’est pas la plus grande non plus, en tout cas si tu as l’occasion de regarder un peu ce qu’ils font, tu as un peu de tout et beaucoup d’ouvrages de qualité ! 🙂

  1. je n’ai pas assez insisté sur les relations mère-fille dans cet article, pourtant c’est vrai que c’est important dans ce roman 🙂 Comme toi, j’ai trouvé Violet parfois agaçante dans ses réactions ! Mais ce fut une bonne lecture 🙂 Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s