Les divins secrets des petites Ya-ya – Rebecca Wells

51w4kr4ecbl-_ac_ul320_sr198320_

Editeur : Charleston

Parution : 14 octobre 2016

Genre : Album Jeunesse

Résumé : « Une danseuse de claquettes maltraite ses enfants… » Quand Vivi Walker lit dans le Sunday New York Times le portrait que brosse d’elle sa fille Siddy, metteur en scène à succès, elle la renie sur-le-champ. Afin d’aider à renouer le dialogue entre la mère et sa fille, les amies intimes de Vivi finissent par la persuader d’envoyer à Siddy son album souvenir : « Les divins secrets des petites ya-ya ».

Siddy va alors plonger dans l’univers des ya-ya, du nom cajun que les quatre amies se sont donné lors de leur folle jeunesse en Louisiane. Elle découvre un petit groupe à part, soudé par une amitié que rien n’a jamais pu affaiblir. À
travers ces souvenirs fragmentés, Siddy découvre une image inattendue de l’exubérante Vivi, une femme meurtrie que seul le soutien indéfectible de ses amies a pu maintenir debout.

Avis : Siddy Walker, metteuse en scène talentueuse, se met sa mère à dos lors de la parution d’un article dans un prestigieux journal. La cause de sa colère ? Une simple phrase … dans laquelle Siddy  mentionne les maltraitances subies par sa mère dans son enfance. Peu importe que ça soit la journaliste qui ait déformé les propos, Vivi ne veut rien entendre et ne veut plus parler à sa fille, d’autant plus que cette dernière lui réclame « les trésors des Yaya », un album où sont consignés les lettres, les articles de journaux, les péripéties vécues par sa mère et trois amies d’enfance, depuis leur plus jeune âge.

Mais quand Siddy annonce à sa mère qu’elle reporte son mariage avec le beau Connor, car elle ne « sait pas aimer », les Yaya décident d’intervenir et Vivi envoie l’album à sa fille.
Petit à petit le dialogue se renoue entre les générations ; avec Siddy, nous remontons le temps avec l’histoire de sa mère et découvrons avec elle ce qu’elle a vécu, ses moments de bonheur, de drames, ce qui a fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui.

J’ai beaucoup aimé le lien unissant les Yaya, cette force qui les maintient debout quand la tempête de la vie se déchaîne. Les relations d’amitié et mère-fille sont très présentes dans ce roman, le genre d’histoire que j’aime beaucoup lire en règle générale : en revenant sur le passé, Siddy va comprendre le présent : elle va comprendre sa mère, ses faiblesses, ses erreurs, et surtout elle va commencer à se pardonner à elle-même plutôt que s’empêcher d’avancer.

En bref, j’ai bien aimé ce texte de Rebecca Wells, j’ai parfois été perdue dans le flot de souvenirs des personnages, et j’avais parfois du mal à reprendre ma lecture, mais une fois dedans je me trouvais transposée moi aussi en Louisiane.

lc-2016

Avis des copines Charleston :

Publicités

14 réflexions sur “Les divins secrets des petites Ya-ya – Rebecca Wells

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s