Les filles du Nightingale, tome 2 : Les sœurs du Nightingale – Donna Douglas

Les_Soeurs_du_Nightingale_2_c1_large.jpg

 

Éditeur : Charleston

Parution : Août 2017

Genre : Littérature

Traducteur : Sophie Deshaies

Titre original : The Nightingale Sisters

 

Résumé : Londres, 1936

Pour les élèves infirmières à l’hôpital Nightingale, les soeurs des services sont sans coeur. Pourtant, malgré ce que pensent les étudiantes, même elles ont leurs propres angoisses… Violet est la nouvelle soeur de nuit. Volontairement distante, elle semble dissimuler un sombre secret. Alors que le mystère s’épaissit, soeur Wren est déterminée à découvrir la vérité. Dora respire un peu mieux depuis le départ d’Alf, son beau-père. Mais son attirance pour Nick, son voisin qui l’a repoussée, la bouleverse énormément. Une nouvelle rencontre fait naître la possibilité de lui redonner le sourire. Peut-elle se remettre si aisément de son amour perdu ? Millie est aussi déchirée entre les deux hommes de sa vie. Mais une amitié inattendue avec une patiente âgée lui fait prendre conscience qu’entre son coeur et son devoir, il faudra peut-être choisir.
Alors que la nation est en deuil du roi George V, il semble que jamais plus rien ne sera comme avant pour les femmes du Nightingale…

 

Avis : J’avais beaucoup aimé le précédent tome du Nightingale, découvert pendant mon année de lectrice Charleston. J’étais donc ravie de voir qu’il y avait une suite, et que j’allais retrouver l’atmosphère et les personnages que j’avais pris beaucoup de plaisir à découvrir. Pour lire ma chronique du précédent tome, c’est par ici.

Nous sommes en 1936, et les choses n’ont pas beaucoup changé depuis le tome précédent. Les sœurs sont toujours aussi exigeantes, manquant parfois de cœur avec leurs étudiantes qui, elles, font – pour la plupart – de leur mieux. Mais pour Millie, c’est sans compter sur sa maladresse. Pour Dora, eh bien, ce n’est pas toujours facile de montrer qu’elle est autant capable qu’une autre, venant d’un milieu beaucoup plus modeste. On découvre également Violet, la nouvelle sœur de nuit, qui elle, semble cacher un lourd secret. S’il était découvert, garderait-elle sa place au Nightingale ?

J’ai adoré retrouver la plume de Donna Douglas, et l’ambiance du Nightingale. J’avais été profondément touchée par le personnage de Dora, et j’ai beaucoup aimé la retrouver, fidèle à elle-même, toujours prête à aider et compatir. Son beau-père est ici porté disparu, et pourtant, on n’a pas fini d’entendre parler de lui. Ça m’a désespéré de voir Nick et Ruby ensemble, par contre j’ai beaucoup aimé le personnage de Joe  (et sa sœur). Millie, comme je disais plus haut, enchaîne les maladresses, et plusieurs scènes m’ont vraiment fait sourire (en tout cas je n’aurais pas aimé être à sa place !). Fiancée à Seb, ils ont décidé d’attendre la fin de sa formation pour se marier. Pourtant, l’ombre de William commence à planer autour de leur relation. Par ailleurs, j’ai beaucoup aimé la relation qui se noue entre Millie et Maud, une patiente un peu revêche, qui doit faire face au lent abandon de son corps qui ne répond plus. Par contre, j’ai été légèrement déçue qu’on ne voit pas plus Helen, même si ce n’était pas ma préférée. Elle apparaît bien de temps en temps, mais toujours dans un passage avec Millie, ou leur chambre commune. Je crois qu’on a juste une scène où elle est réunie avec Charlie, son frère, sa mère. Enfin, j’ai beaucoup aimé découvrir Violet, son secret qui ne se dévoile que petit à petit. Elle apporte une touche de mystère, mais également de force, de caractère. Je serais ravie de la retrouver par la suite (parce que oui, il y a intérêt à y avoir une suite !!).

En fait, si j’ai autant aimé ce roman, c’est clairement dû aux personnages. Ils sont attachants, vrais – et même les moins sympathiques apportent quelque chose. On a également pas mal de rebondissements, d’événements plus ou moins prévisibles mais qui font qu’on ne s’ennuie pas une seconde. Je sais qu’à plusieurs reprises j’ai dû laisser ma lecture (pour dormir ou aller au boulot), et que c’était toujours à regret.

Au final, une très chouette lecture, très agréable. Des personnages attachants, une intrigue captivante : à lire !

 

Un grand merci aux éditions Charleston pour la confiance et la découverte !

 

libr

Pour commander ce roman, c’est par ici !

18 réflexions sur “Les filles du Nightingale, tome 2 : Les sœurs du Nightingale – Donna Douglas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s