A coucher dehors, tome 1 – Ducoudray & Anlor

9782818940082.jpg

 

Éditeur : Grand angle

Parution : 7 septembre 2016

Genre : BD

 

Résumé : Amédiée, Prie-Dieu et la Merguez, trois SDF, sont embarqués par la police, destination la banlieue, pour laisser la capitale aux touristes. Sauvé in extremis de l’exode forcé par un notaire, Amédée apprend qu’il hérite… d’un toit !

Mais cette maison providentielle est soumise à une condition : s’occuper de Nicolas, le fils trisomique de la défunte. S’il met les voiles, adieu l’héritage ! Convaincu de devenir cosmonaute, Nicolas n’a pourtant qu’une envie : s’envoler vers les étoiles.

S’engage alors une course poursuite improbable à la recherche du seul cosmonaute trisomique du monde…

 

 

Avis : Amédée, Prie-Dieu et la Merguez, SDF et amis, sont arrêtés par les flics qui préparent la saison estivale : ils feraient tâche dans le décor n’est-ce pas. C’est ce moment-là que choisi un notaire pour débarquer et les sauver in extremis de ce départ précipité : Amédée hérite une maison de sa tante … à la condition toutefois de s’occuper de Nicolas, le fils trisomique de la défunte, passionné d’espace et plus particulièrement de Gagarine. A tel point qu’il n’a qu’un rêve, s’envoler dans l’espace, quitte à causer quelques soucis à Amédée, qui pourrait bien voir la maison lui passer sous le nez …

La couverture (très jolie) et le résumé m’intriguaient pas mal : ce n’est pas tous les jours qu’on croise une bande dessinée avec un personnage trisomique, passionné par l’espace ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Nicolas est terriblement attachant. J’ai beaucoup aimé découvrir cet être différent, porté par son rêve. Et puis, Amédée, ce SDF énigmatique dont on découvre des bribes de son passé dans cette maison … J’ai hâte d’en savoir plus sur lui ! Au final, on a 4 personnages atypiques, un trisomique, trois SDF, peut-être pas les héros d’histoires que l’on a l’habitude de voir, mais que le hasard va réunir. Une belle rencontre que j’ai aimé vivre avec eux, car oui, c’est terriblement vivant.

Si le scénario d’Aurélien Ducoudray m’a transportée et captivée, si les pages se sont tournées à toute vitesse, j’ai également beaucoup aimé les dessins d’Anlor, dynamiques et colorés, qui cristallisent toute cette humanité, cette sensibilité du récit.

Des personnages attachants, des passages drôles, d’autres plus touchants, une Claudette, quelques rebondissements et autres réflexions, pour au final un premier tome que je vous recommande chaudement !

 

libr

Pour découvrir ce premier tome, c’est par ici !

Publicités

16 réflexions sur “A coucher dehors, tome 1 – Ducoudray & Anlor

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s