D’entre les ogres – Baum & Dedieu

ob_e7ee5b_d-entre-les-ogres.jpg

 

Éditeur : Seuil Jeunesse

Parution : 5 janvier 2017

Genre : Album Jeunesse

 

Résumé : C’est un panier.
Un panier qui pleure,
seul au milieu de la forêt.
Une main s’en saisit.
C’est une main d’ogre.

 

Avis : Comme vous le savez maintenant, c’est toujours un plaisir de découvrir un nouvel album de Thierry Dedieu, dont j’aime énormément le travail. A tel point que je fais toujours traîner, pour faire durer le plaisir. J’aime également beaucoup le duo qu’il forme avec Gilles Baum, avec qui il a collaboré sur Le Totem et Camille est timide, deux albums que j’avais beaucoup aimé.

Un beau jour, un ogre trouve un bébé abandonné dans un panier. 200 ans que lui et l’ogresse attendent un enfant, vous imaginez ? Les voilà donc qui élève la petite Blanche, la regarde grandir avec tendresse. Mais Blanche n’est plus un bébé et commence à se poser des questions : pourquoi ne mange-t-elle pas la même chose que ses parents ? Comment ça se fait qu’elle ne peut pas les suivre la nuit quand ils partent chasser ? Et puis, d’abord, c’est quoi cette odeur dans la cave ? Alors l’ogre et l’ogresse décident de prendre la seule décision qui s’impose à eux : rendre l’enfant aux siens. Mais finalement, qui est sa vraie famille ?

Ce bel album aborde des thèmes essentiels : la famille, l’adoption, la différence, l’amour pour un enfant ou un père qui n’est pas le sien, les liens inextricables, la peur de l’autre, les à priori. L’album, les couleurs sont sombres, les ogres ne sont pas jolis-jolis, tout ça rappelle la vision des humains, leurs préjugés, leur méfiance face à cet ogre différent d’eux, sur lequel ils n’hésitent pas à exercer leur violence. Pourtant, face à cette noirceur, il y a tout cet amour, toute cette confiance qui vient illuminer l’album. La fin ouverte laisse la place à différentes questions ou réflexions, à l’espoir. Le tout est touchant, fort, et terriblement poétique.

En bref, encore un très bel album de ce duo de choc ! Un appel à la tolérance essentiel. J’espère juste que la noirceur des illustrations séduira tout de même les enfants (dès 6 ans) !

 

Un grand merci aux éditions du Seuil Jeunesse pour la confiance et la découverte !

Publicités

2 réflexions sur “D’entre les ogres – Baum & Dedieu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s