Harley Quinn, tome 1 : Complètement marteau – Amanda Conner, Jimmy Palmiotti, Chad Hardin

Couv_337338

 

Éditeur : Urban Comics

Parution : 3 juillet 2015

Genre : BD, comics

Traducteur : Benjamin Rivière

 

Résumé : L’ex psychiatre Harleen Quinzel n’est pas le genre de femme à se satisfaire d’une vie convenable et tranquille. Elle fuit la routine comme la peste et cherche par tous les moyens à faire de sa vie une aventure. Sa toute fraîche installation à Coney Island est donc l’occasion rêvée d’en commencer un nouveau chapitre ! Avec son entrée fracassante dans l’équipe locale de roller derby, l’approche de la Saint-Valentin et la découverte d’un contrat mis sur sa tête, la pétillante Harley Quinn aura beaucoup à faire.

 

Avis : Je suis loin d’être une experte en comics, Harley Quinn et compagnie, mais cette BD et ce personnage m’intriguaient depuis un petit moment, alors voilà, je me suis enfin lancée !

Ce premier tome commence par un prologue, où la belle Harley Quinn se demande qui va bien pouvoir la dessiner. S’ensuit une bonne quinzaine de pages où plusieurs dessinateurs connus s’essaient à lui trouver un look convenable, avant qu’une explosion lance enfin l’histoire. Alors que son camion vient d’exploser, Harley se retrouve l’heureuse propriétaire d’un grand immeuble, légué par un ancien patient. Très vite elle s’installe, fait connaissance avec le voisinage … et se retrouve à affronter quelques chasseurs de prime – et oui, sa tête est mise à prix et ce dernier ne cesse d’augmenter. Seulement, pour pouvoir garder cet immeuble et assumer toutes ses charges, Harley va devoir trouver un petit boulot !

Le prologue m’a plutôt amusée, même s’il aurait pu être plus court. Comme je disais, je ne suis pas une experte en comics, du coup je n’y connais rien en scénaristes/dessinateurs, et au bout d’un moment j’avais envie d’entrer dans le vif du sujet. Heureusement, on y arrive enfin !

J’ai bien aimé l’histoire du contrat, dont je n’avais pas soupçonné le responsable. L’autre histoire qui m’a bien amusée également, c’est celle de la famille Rubenstein … mais je ne vous en dirai pas plus ! Enfin, dans l’ensemble, l’humour est bien présent et on ne peut s’empêcher de s’attacher à cette fille déjantée qui ne peut résister à un animal en détresse ! L’histoire qui m’a peut-être moins passionnée est probablement celle de la catapulte (et oui, parfois ça ne vole pas bien haut ! 😛 ).

Au final, il y a peu de temps mort, tant Harley Quinn a de l’énergie à revendre ! Et oui, le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle ne chôme pas et qu’elle a le marteau facile 😛 Après ce premier tome divertissant, je lirai sûrement la suite ! Si vous n’avez pas peur de l’humour décalé, foncez !

 

libr

Pour découvrir ce premier tome, cliquez ici !

Publicités

10 réflexions sur “Harley Quinn, tome 1 : Complètement marteau – Amanda Conner, Jimmy Palmiotti, Chad Hardin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s