Les profondeurs – James Grippando

pof.jpg

Éditeur : Mosaïc

Parution : 30 septembre 2015

Genre : Thriller

Traducteur : Marc Rosati

Titre original : Cane & Abe

 

Résumé : Les marais des Everglades sont troubles, ce matin. On vient de trouver le corps d’une femme. Une femme noire. Abe est procureur, réputé irréprochable et sans tache et, pour lui, cette scène de crime n’est pas différente d’une autre. Mais quand on identifie le corps, et que l’agent Victoria Santos lui demande s’il connaît cette femme, Abe hésite à répondre.

Une seconde d’hésitation qui le propulse du côté des suspects. Et l’entraîne dans les profondeurs d’une spirale infernale le jour où sa propre femme, Angelina, disparaît à son tour. Meurtres en série. Infidélités conjugales. Secrets inquiétants. Machination. Qu’y a-t-il vraiment sous la surface des êtres et des choses ? A propos de l’auteur : Révélé par son best-seller Le pardon, James Grippando a longtemps exercé le métier d’avocat à Miami qui sert de décor à ce thriller.

Avec Les profondeurs, il renoue avec son public français et fait la preuve qu’il continue d’aiguiser son sens du suspense et de la psychologie. Souvent comparé à Harlan Coben, il partage avec celui-ci le talent d’entraîner des personnages apparemment ordinaires dans des spirales et des pièges qui révèlent la complexité profonde de leur personnalité.

 

Avis : Ce jour-là, le cadavre d’une femme noire – sans tête – est retrouvé dans les marais des Everglades. Abe, procureur, est appelé sur les lieux. Quand on lui demande s’il connaissait la victime, il ment une première fois. Une deuxième question, un autre mensonge. Et très vite, les choses s’enchaînent. Est-ce que Tyla a été assassinée par le tueur en série qui rôde en ce moment ? Sinon, pourquoi ?Qui peut bien envoyer des photos d’Abe et de la défunte à la femme du procureur ? L’assassin ? Et dans quel but ?

A mesure que l’enquête avance, les questions s’ajoutent, et une chose devient sûre : Abe figure en bonne position sur la liste des suspects. Les choses s’accélèrent quand sa femme disparaît. Est-elle vivante ? Morte ? Bien décidé à ne pas perdre une seconde, Abe cherche lui aussi à savoir ce qui a bien pu se passer.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman.  On est en permanence dans le flou, on cherche qui peut être derrière tout ça, on se demande si on n’est pas en train de nous mener en bateau, si les enquêteurs n’ont pas raison. Je n’ai pas vu le temps passer, je n’avais toujours qu’une hâte, poursuivre ma lecture : il n’y a pas de temps morts, le rythme est haletant, prenant. Et surtout, j’ai beaucoup aimé la fin. J’avais deviné certains éléments, mais pas tous. Quand aux personnages, j’ai beaucoup aimé Abe, qui, devenu suspect, se révèle à nous avec ses failles, ses faiblesses, soumis aux jugements. J’ai eu du mal avec Santos, Angelina.

J’ai juste trouvé dommage que le côté « tueur en série » passe en second plan une fois qu’Angelina disparaît, mais c’est vrai que le roman commence avec la mort de Tyla, pas de toutes les autres femmes.

En bref : vous aussi plongez dans les profondeurs de ce roman (à la superbe couverture), vous ne serez pas déçus : l’intrigue est parfaitement bien menée et vous passerez assurément un bon moment ! Pour ma part, je suis très contente d’avoir découvert James Grippando !

 

Merci beaucoup aux éditions Mosaïc et à LP conseils pour la confiance et la chouette découverte !

 

 

 

 

 

 

Publicités

11 réflexions sur “Les profondeurs – James Grippando

  1. Je suis tout simplement fan de la couverture ! En plus, ça fait un petit moment que ce roman me tente, alors avec ton avis en plus, je n’ai qu’une envie, c’est de craquer 😀

  2. J’ai commencé, et je n’ai pas du tout accroché. En lisant ta critique en plus je me rends compte que le roman à l’air de prendre la tournure que je supposais (et si sa femme n’étais pas vraiment morte?) alors que je ne suis allée que jusqu’au 2ème chapitre… Du coup je ne sais pas trop si je vais le reprendre ou non.
    Mais merci pour cette critique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s