Froid comme la mort -Antonio Manzini

9782207118641FS

Éditeur : Denoël

Collection : Sueurs Froides

Parution : 3 mars 2016

Genre : Policier

Traductrice : Anaïs Bouteille-Bokobza

Titre original : La Costola di Adamo

 

Résumé : Ester Baudo est retrouvée morte dans son salon, pendue. Le reste de l’appartement a été saccagé, et ce qui semble à première vue être un suicide se révèle vite un meurtre. On fait appel à Rocco Schiavone, ce drôle d’inspecteur, amateur de joints matinaux et de jolies femmes. Dans la petite ville grise et froide d’Aoste, il croise et interroge les proches de la victime. Il y a Patrizio le mari, Irina, la femme de ménage biélorusse à l’origine de la découverte du cadavre, ou encore celle qui semble avoir été la seule amie de la défunte, Adalgisa. Si la vie de la victime se dessine peu à peu, le mystère reste entier. Qui pouvait bien en vouloir à la calme et tranquille Ester Baudo ?

Cette deuxième enquête de Rocco Schiavone, vice-préfet râleur, macho et doté d’un humour cinglant, ravira les amoureux du commissaire Montalbano, de l’Italie et des polars à l’humour grinçant.

 

Avis : Ce matin-là, comme à son habitude Irina se rend chez les Baudo pour faire le ménage. Mais contrairement à d’habitude, la porte n’est pas fermée et l’appartement est sens dessus dessous. Paniquée, elle part en courant. Quand la police – appelée sur les lieux pour un potentiel cambriolage – débarque, c’est un cadavre qu’elle trouve, pendu. C’est Rocco Shiavone, sous-préfet, qui se retrouve en charge de l’enquête. Qui pouvait vouloir souhaiter la mort de la discrète Ester Baudo ?

Apparemment, ce roman est la deuxième enquête du docteur Rocco Shiavone, et si je ne le connaissais pas encore, c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai découvert cet inspecteur original et brusque, amateur de joint, à l’humour cinglant et au cœur brisé (sans lui ce roman ne serait vraiment pas pareil !). Le genre râleur, mais qui n’hésite pas à traverser le pays pour secourir un ami ou rendre justice. Avec lui, on essaie de démêler les fils de l’intrigue, avec au passage quelques informations sur son passé.

J’ai beaucoup aimé l’ambiance de ce roman. On n’a peut-être pas un suspens insoutenable, mais Antonio Manzini a un réel talent. Et quand on pense que tout est résolé (un peu trop facilement peut-être), il arrive à nous avoir …

En bref, n’hésitez pas à vous plonger dans ce roman, vous devriez passer un bon moment ! Pour ma part, je vais m’empresser de me procurer le premier roman d’Antonio Manzini !

 

Merci beaucoup aux éditions Denoël pour la confiance et la découverte ! 

Publicités

10 réflexions sur “Froid comme la mort -Antonio Manzini

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s