Joyeux suicide et bonne année ! Sophie de Villenoisy

8e18928a-501b-4d81-8dcb-6000f0bbd9cb.jpg

Éditeur : Denoël

Parution : 2 mai 2016

Genre : Littérature française

 

Résumé : « Tu fais quoi à Noël ?
Moi je me suicide et toi ? »

Bien sûr, dit comme ça, ça peut paraître sinistre, mais à quarante-cinq ans c’est ma meilleure option. Ce n’est pas comme si je faisais des malheureux autour de moi. Comme si j’abandonnais mari et enfants. Je n’ai ni chien ni chat. Même pas un perroquet pour me pleurer.

Et puis ça me laisse deux mois pour faire connaissance avec mon vrai moi.

Deux mois c’est court. Ou long, ça dépend de ce qui se passe, en fait.

 

 

Avis : Sylvie vient d’enterrer son père, et se rend compte petit à petit du vide de sa vie. Pas de mari, pas d’enfants, pas vraiment d’amis, un boulot plat et routinier, pas vraiment d’envie de continuer comme ça. Alors elle décide que cette triste et inutile vie prendra fin à la fin de l’année. Mais avant ça, pourquoi ne pas faire connaissance avec elle-même ? La voilà donc qui se dégote un psy pas comme les autres, qui semaine après semaine l’écoute et lui donne de petits exercices afin de se libérer. Elle qui est pleine de pudeur, pourquoi ne pas se retrouver en situation gênante ? Elle qui n’est jamais sortie des clous, pourquoi ne pas tenter quelque chose de répréhensible ? Et ainsi de suite, jusqu’à savoir si oui ou non elle est toujours décidée à franchir le pas.

Et au final, c’est à une véritable renaissance que nous assistons. La Sylvie coincée (dans sa vie, dans sa routine, dans son éducation, dans ses habitudes) sort peu à peu de son carcan à mesure qu’elle se découvre – à elle-même et aux autres, et qu’elle (re)trouve goût, un sens à la vie.

Ce livre est un joli concentré d’humour, et de belles réflexions sur ce fléau du XXIème siècle : la solitude. Il fait réfléchir, et surtout beaucoup rire. Certains passages sont poignants, d’autres complètement fous. Les personnages sont attachants, les réactions de Sylvie sont tellement naturelles qu’on ne peut s’empêcher de rire (je pense notamment à la scène chez l’esthéticienne). Même si la fin n’est pas surprise, ça n’enlève rien au plaisir de la lecture.

En bref, un roman frais, plein d’humour, bienveillant, dont on ressort positif et le sourire aux lèvres.

 

Merci aux éditions Denoël pour la confiance et la chouette découverte !

Publicités

17 réflexions sur “Joyeux suicide et bonne année ! Sophie de Villenoisy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s