La maison aux secrets – Catherine Robertson

La-maison-aux-secrets.jpg

Éditeur : Charleston

Parution : 7 février 2017

Genre : Littérature

Traducteur : Fabienne Duvigneau

Titre original : The Hiding Places

Résumé : Depuis que son petit garçon a été renversé par une voiture, April Turner ne vit plus. Cela fait cinq ans maintenant qu’elle s’est écartée de tout ce qu’elle aime et de tous ceux qui l’aiment, et entend bien continuer son existence ainsi.

Lorsqu’une lettre lui parvient de la part d’un notaire anglais, l’informant qu’elle est l’héritière d’une propriété abandonnée en Angleterre, Empyrean, la jeune femme tente de résister. Mais le mystère entourant cet héritage est intrigant, et elle décide de quitter temporairement la Nouvelle-Zélande pour le vieux continuent, où elle va rencontrer des habitants étonnants, notamment Sunny, dite Lady Day, qui approche des 90 ans.

Sunny avait connu Empyrean lors de son âge d’or, et son histoire rend le passé encore plus vivant. Mais April sera-t-elle prête à renoncer à ses principes pour, enfin, revivre à nouveau ?

Une histoire qui vous apprend ce que signifie être vivant…

Avis : Mais regardez-moi cette magnifique couverture ! On sent la maison pleine de secrets, un passé lourd qui ne demande qu’à être découvert …

April, brisée depuis la mère de son fils, vit seule – bien que « vivre » soit un bien grand mot. Bien décidée à n’éprouver aucun plaisir, aucune jouissance puisque Ben ne connaîtra plus aucun moment de bonheur, elle mène une vie simple, terne et dénuée de toute étincelle. Jusqu’au jour où un inconnu sonne chez elle et lui apprend qu’elle a hérité d’une vieille maison abandonnée en Angleterre. Si elle est bien décidée à vendre et continuer sa vie comme avant, elle ne peut s’empêcher d’être de plus en plus intriguée par cette maison, d’autant plus quand elle rencontre Sunny, une vieille femme ayant connu les anciens propriétaires, et peut-être quelques secrets. Ce nouvel intérêt permettra-t-il à April de revivre ?

 

Dans un premier temps, j’ai eu un peu de mal à accrocher à l’histoire. Puis je me suis rendue compte que c’est parce que je n’arrivais pas à m’attacher à April. Si son histoire terrible m’avait touchée, la punition qu’elle s’inflige me semblait un peu trop dure et j’avais parfois envie de la secouer. Et pourtant, comment saurais-je ma réaction si j’avais été à sa place ? Finalement mon intérêt pour l’histoire s’est (r)éveillé tout comme April face à la maison : j’étais curieuse de découvrir les secrets qu’elle renfermait.

Petit à petit, grâce à la maison, aux personnes qu’elle rencontre, à Jack un homme mystérieux et insaisissable (je me suis même demandé s’il existait vraiment), April change, renaît tout doucement. Nous naviguons entre le présent et le passé, grâce aux souvenirs de Sunny mais aussi à quelques flashbacks – ce sont les parties que j’ai préféré.

Pour parler un peu des autres personnages, j’ai eu un gros coup de coeur pour Sunny, qui porte merveilleusement bien son prénom, mais aussi pour Edward Gill le notaire, dont les répliques m’ont souvent fait sourire. Oran m’a également beaucoup plu, son côté décalé, sensible.

Finalement, si j’ai eu peur de ne pas apprécier ce roman, j’ai vite été rassurée : je me suis laissée embarquer moi aussi par cette maison aux secrets (qui contrairement à ce que j’aurais pu croire avant de commencer le roman ne sont pas des secrets « de dingue »). L’écriture de l’auteure n’y est sans doute pas pour rien : poétique, fluide, agréable, on se laisse aisément porter par elle. Et c’est sans doute ce qu’il fallait pour porter ce texte d’espoir, de renaissance, cette ode à la vie et à l' »après ».

Merci aux éditions Charleston pour la confiance et la découverte !

libr

Retrouvez la maison aux secrets en cliquant ici !

Publicités

15 réflexions sur “La maison aux secrets – Catherine Robertson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s