Nos vies en mille morceaux – Hayley Long

product_9782075089791_195x320.jpg

 

Éditeur : Gallimard Jeunesse

Parution : 16 août 2018

Genre : Roman Ado

Traductrice : Laetita Devaux

Titre original : The Nearest Faraway Place

 

Résumé : Le monde de Griff et Dylan, 13 et 15 ans, s’écroule à la fin de l’été, quand un accident de voiture les laisse orphelins. Installés à New York depuis peu, les deux frères sont d’abord recueillis par Blessing, collègue haute en couleur de leurs parents. Puis à l’autre bout du monde, chez un oncle et une tante qu’ils ne connaissent pas, dans une petite ville du Pays de Galles, où ils trouvent bienveillance et nouvelles amitiés. Dylan n’a qu’une idée en tête: aider Griff à revivre, protéger son petit frère. Mais il a lui-même son propre chemin à faire, et une dernière vérité à affronter.

 

Avis : Avec un tel résumé (et une si magnifique couverture), imaginez bien que je ne pouvais résister à l’envie de découvrir ce roman qui promettait d’être fort et touchant !

La vie de Griff et Dylan vole en éclats lorsqu’un accident de voiture au retour des vacances fauche la vie de leurs deux parents. Après quelques jours d’hébétude passés à l’hôpital, ils sont finalement hébergés par Blessing, leur principale au collège et amie de leurs parents. Les jours passent et les deux frères font connaissance de Freda, aussi bizarre que perspicace, du chat de Blessing aussi grognon que son chien est attachant. Pourtant, quelques jours plus tard, les voilà obligés de partir pour une petite ville du Pays de Galles – d’où était originaire leur mère – pour vivre chez une cousine de cette dernière qu’ils n’ont jamais vue. Prêt à tout pour aider son frère à reprendre goût à la vie, Dylan ne le lâche pas d’une semelle, quitte à se laisser un peu de côté.

J’ai beaucoup aimé découvrir ce roman, dont la force tient à cette belle relation entre frères, le soutien sans faille dont Dylan fait preuve envers Griff malgré sa propre peine. C’est un roman doux, sensible, délicat, juste, sur la peine, le deuil, mais aussi la reconstruction, porté par des personnages terriblement attachants. Du jour au lendemain, les deux frères voient tous leurs repères bouleversés – heureusement, ils pourront compter sur de bonnes personnes placés sur leur chemin pour prendre de nouvelles marques petit à petit.

Ils peuvent également compter sur la présence d’animaux de compagnie – bon, pas forcément sur le grognon Pudders, mais Marlon le chien, ou Barry le chat de Dee et Owen, qui semblent si bien comprendre la peine de Griff. Mais aussi sur la poésie, la musique. Comme quoi, les rencontres qui marquent l’âme ne sont pas toujours uniquement humaines.

Et puis ce roman n’est pas sans surprise, il nous réserve une petite révélation plus ou moins inattendue. Si je l’avais bien vue venir quelques chapitres plus tôt, c’est sûrement parce que j’ai déjà lu des romans reposant sur le même schéma. Ça n’empêche que les choses sont très bien menées et je pense sincèrement que le public ciblé (à partir de 13 ans) ne devinera rien. En tout cas, ça ne m’a pas gênée, au contraire, j’ai trouvé que ça rendait le roman encore plus fort.

Au final, Nos vies en mille morceaux est un roman bouleversant, qui nous parle du deuil vécu par deux frères aussi attachants l’un que l’autre. Un roman juste, bienveillant, touchant, et surtout plein d’espoir. Les pages se tournent à toute vitesse, on lit ce roman dans un temps comme suspendu, on sourit, on est touché – par le drame, par la dureté de la réalité, par le lien entre les deux frères, par la bienveillance des personnes placées sur leur route qu’on ne peut s’empêcher de remercier – et on le referme avec un peu de baume au cœur, avec l’espoir que le temps fera son oeuvre.

Enfin, pour terminer et résumer au mieux ce roman, je me permets de lui emprunter une phrase pour dire qu’il est :

« du genre doux et triste, et en même temps, plein d’espoir. » (page 328)

 

libr

Pour découvrir ce roman, cliquez ici !

22 réflexions sur “Nos vies en mille morceaux – Hayley Long

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s