Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tome 2 : Hollow City – Ransom Riggs

9782747044981-475x500-1.jpg

 

Éditeur : Bayard

Parution : 19 Juin 2014

Genre : Young Adult, fantastique

Traductrice : Sidonie Van Den Dries

 

Résumé : Jacob et les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en Oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnés, sur l’île de Cainholm. Les voilà donc livrés à eux-mêmes ! Après avoir essuyé une tempête entre Cainholm et le continent, Jacob et ses amis s’échouent sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage. Ils sont aussitôt pris en chasse par des Estres déguisés en soldats, qui veulent à tout prix capturer l’Oiseau. Les enfants fuient à travers la forêt, et se réfugient dans une boucle temporelle abandonnée par une certaine Miss Wren. Là vit une curieuse ménagerie d’animaux singuliers. Parmi eux, Addison, un chien parlant, un ému-rafe – croisement improbable entre une girafe et un âne –, des poules qui pondent des œufs explosifs, et un chimpanzé fantasque. Addison leur explique que Miss Wren est partie à Londres pour tenter de libérer ses sœurs Ombrunes, capturées par les Estres. Et il leur apprend que c’est la dernière Ombrune en liberté. Jacob, Emma, Enoch, Olive, Bronwyn, Millard, Horace, Hugh décident de la rejoindre au plus vite, car elle est la seule personne capable de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine…

 

Avis : J’ai découvert le premier tome de cette saga fantastique il y a 4 ans. Un véritable coup de cœur pour l’intrigue, l’univers, l’écriture, les photos. A tel point que je me suis empressée de me procurer la suite… suite que j’ai donc mis 4 ans à lire (et seulement parce qu’un nouveau tome vient de paraître). Je suis vraiment irrécupérable ! Histoire d’avoir bien le déroulement des événements en tête, j’ai écouté le livre audio pendant mes vacances, et voilà, j’étais prête à repartir en compagnie des enfants particuliers.

Suite à l’attaque des Estres sur l’île, Miss Peregrine reste changée en oiseau, et les enfants particuliers se retrouvent livrés à eux-mêmes. Bien décidés à rendre sa forme humaine à leur directrice, ils n’ont d’autres choix que de se lancer sur les traces de Miss Wren, la dernière Ombrune encore en liberté. Mais cette dernière est bien cachée, et le temps leur est compté… d’autant plus que les Estres ne sont jamais bien loin !

Je me suis plongée dans ce deuxième tome avec beaucoup de plaisir et de questions. Histoire d’aller plus vite encore, j’ai alterné entre mon livre papier et livre audio (j’aime d’ailleurs globalement beaucoup la lecture du comédien – même s’il a tendance à me faire rire quand il prend la voix d’une petite fille – et l’ambiance du roman) et en un rien de temps, hop fini. En même temps, c’est logique, on a tellement envie de savoir s’ils vont trouver Miss Wren et réussir à sauver Miss Peregrine que les pages se tournent à toute vitesse : on est dans un état de tension, surtout qu’au final, le roman n’est ni plus ni moins qu’une course-poursuite entre les Estres et les enfants particuliers, qui manquent plusieurs fois de se faire prendre.

Au niveau des personnages, j’ai beaucoup aimé découvrir davantage ces enfants particuliers que l’auteur ne ménage pas. J’aime beaucoup le savant Millard, mais aussi Olive et Bronwyn, Enoch et son cynisme, Hugh et ses abeilles sauveuses ou encore les autres. Ils ont tous leur petit caractère, leur particularité, s’il y a quelques conflits ils peuvent tout de même compter les uns sur les autres, et c’est aussi pour ça que j’aime cette petite bande : cette quête, ce lien, qui les soudent et les rendent solidaires. Bien que bloqués dans des corps d’ados, certains ont dépassé la centaine et cette dualité se ressent parfois dans leur façon d’être. On croise également de nouveaux personnages, dont certains sont touchants.

Et puis, si j’ai autant aimé ce tome, au-delà des personnages, du rythme effréné, haletant, de l’univers riche, captivant, travaillé et maîtrisé, sombre, c’est pour les rebondissements, les révélations que je n’avais absolument pas vus venir et qui m’ont laissée bouche bée, et cette fin qui m’a juste fait me jeter sur le troisième tome, dont je vous parlerai bientôt !

En bref, un deuxième tome encore meilleur que le premier ! Captivant, original, addictif, je n’ai pas vu le temps passer. Si vous ne connaissez pas encore cette saga, foncez !

 

Du même auteur :

20 réflexions sur “Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tome 2 : Hollow City – Ransom Riggs

  1. J’avais moi aussi acheté les livres… et je mets également du temps à les lire 😀 On peut former un club d’irrécupérables si tu veux !
    J’avais lu le premier et le 2e tome à l’occasion de la sortie du film et comme toi j’aime l’ambiance de ces textes. Il faudrait que je les relise pour enfin commencer le 3e et acheter le 4e 😀

  2. Pingback: Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 3 : La bibliothèque des âmes – Ransom Riggs | ☆ L'heure de lire ☆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s