Fashion Victime – Juno Dawson

Editeur : Pocket Jeunesse

Parution : 8 octobre 2020

Genre : Young adult (à partir de 15 ans)

Traduction : Benjamin Kuntzer

Résumé : Dans un parc d’attractions, Jana, seize ans, se fait repérer par un agent de mannequins. Après hésitation, la jeune fille accepte et signe un contrat. Elle défile bientôt pour les plus grands noms de la mode et évolue dans un milieu glamour mais cruel. Afin de gérer la pression, l’adolescente prend des tranquillisants et des somnifères. C’est le début d’un cauchemar qui poussera Jana à révéler au monde entier combien l’univers de la beauté peut être laid…

Avis : J’ai beaucoup entendu parler de ce roman au moment de sa sortie, et je dois dire que les thèmes me semblaient très intéressants. Enfin je me suis lancée la semaine dernière, et je dois dire que ce roman a été une vraie claque.

Jana passe une journée tranquille entre amis quand un agent la repère et lui propose de se lancer dans le mannequinat. Après avoir longuement hésité (ok, elle est grande, ok, elle est mignonne, mais elle essuie aussi souvent des remarques mesquines sur sa grande taille ou son visage androgyne, et jamais au grand jamais elle n’a pensé être mannequin un jour), elle se rend à l’agence… et débute alors pour elle une nouvelle vie dont elle ne soupçonnait rien. Mais le monde des tops modèles n’est pas fait que de paillettes, et ça, Jana en fera vite l’amère expérience.

Sur la couverture, une phrase d’accroche annonce un #metoo dans le monde de la mode. Contrairement à ce que l’on pourrait penser à la mention de ce dernier mot, on n’est pas ici dans un récit frivole et léger à la « Geek Girl » ou dans une émission de relookage, le hashtag est très important, et j’étais vraiment curieuse de voir comment les choses seraient abordées/traitées.

Face à la caméra, Jana raconte ce qui s’est passé durant ces derniers mois, sa descente aux enfers à mesure qu’elle montait sur le chemin de la gloire – du moins en apparence. Au début, ce qu’elle voit n’est finalement pas une surprise. Les premières soirées, les mannequins qui prennent de la drogue. Puis celles à qui l’ont demande de perdre toujours plus de poids, celles qui arrondissent leurs fins de mois. Clichés me direz-vous ? Pourtant Jana réalise assez vite que c’est la triste réalité. Le rythme de dingue, la pression, l’alcool et les cachets pour tenir. Jusqu’à l’événement qui va tout chambouler.

Dès le début, j’ai été happée par ce roman. Il se lit vite et bien, l’écriture est agréable, mais surtout j’ai adoré la construction : des extraits d’interview structurent le récit, faisant monter la tension petit à petit tant on a envie de savoir . Dans un premier temps, on suit avec curiosité la nouvelle vie de Jana. Puis les choses deviennent plus sombres, plus dures, et là, impossible de lâcher le livre jusqu’à l’avoir fini – en revanche j’ai lâché quelques larmes, face à l’injustice, à « ceux qui savent mais étouffent l’affaire », mais aussi face à l’union qui fait la force. C’est en ça que ce roman est beau, par cet espoir qu’il insuffle, par ces voix qui s’unissent, pour dire l’indicible.

Enfin, c’est un roman qui fait réfléchir, sur ce que l’on est prêt ou on à accepter, sur ce pour quoi on veut se battre, et qui rappelle que, parfois, on peut trouver une force en soi qu’on n’imaginait même pas. J’ai globalement beaucoup aimé Jana, mais aussi Ferdy, Sabbah, Clara ou même Westley.

En bref, voici un roman important, essentiel, qui apporte des thèmes durs, parfois violents – donc à ne pas mettre entre des mains trop jeunes. Une claque, un coup de cœur !

13 réflexions sur “Fashion Victime – Juno Dawson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s