Briséïs, tome 2 : Ombres et chimères, partie 1 : Le passage – Tiphaine Siovel

Editeur : Irealistic

Parution : 8 novembre 2019

Genre : Young adult

Résumé : Dans le grand Empire du Milieu, la menace gronde.

Le Fils du Ciel, maître incontesté de l’âge d’or, n’est plus que l’ombre de lui-même.

Manipulé par l’Élite dissimulée parmi ses courtisans, il ne voit pas venir sa fin, ni celle de son peuple.

Propulsés dans ce monde empli de légendes et de chimères, Briséïs et ses amis devront bousculer leurs croyances pour révéler le véritable danger.

Pourront-ils éviter l’effondrement d’une dynastie ?

Avis : Il y a quelques mois, je découvrais le premier tome de Briséïs avec beaucoup de plaisir : un univers riche, captivant, peuplé de mystère et de rebondissements. C’est donc ravie que j’ai reçu la suite et que je me suis plongée dedans. Bon, ceux qui ont suivi mes péripéties sur Instagram le savent : depuis que Bébé est arrivée je manque cruellement de temps et d’organisation pour lire, ce qui fait que j’ai mis un temps fou pour finir ce roman – ce qui n’a rien à voir avec sa qualité comme vous allez le voir dans ma chronique.

Rappelez-vous, Briséïs menait une vie parfaitement banale, avant de se retrouver à la Citadelle et de débuter sa formation… subitement interrompue quand elle est enlevée et invitée à rejoindre les résistants. Avec ses nouveaux compagnons, la voilà partie en plein désert, au devant d’une aventure dont ils n’avaient aucune idée. Après une première étape en Grèce, les voici dans ce nouveau volet débarqués en Chine, en plein VIIIème siècle, bien décidés à démasquer les membres de l’Elite avant qu’ils ne s’attaquent au Fils du Ciel.

Vous savez ce qui est chouette avec la saga de Tiphaine Siovel ? C’est qu’on ne s’ennuie pas. Malgré plus de 400 pages, même quand il ne se passe pas « grand chose », que nos personnages cherchent, tâtonnent, et que l’intrigue n’avance pas réellement, on est comme captivés par l’univers qu’elle a créé. Surtout, si vous avez peur de vous lasser avec tous ces tomes, rassurez-vous : à chaque tome correspond un lieu, une époque, de quoi varier les plaisirs – d’autant plus que cela veut aussi dire en apprendre davantage sur le personnage concerné par cet élément spatio-temporel. En tout cas, moi qui aime beaucoup les histoires prenant place en Chine, j’étais ravie de découvrir qu’ici nous allions partir sur les traces de Meng.

On découvre donc son époque, sa famille, les problématiques de son temps, ses légendes. Ce n’est pas le personnage du groupe que l’on voit le plus finalement, ayant de son côté certaines contraintes et pressions, mais on découvre davantage son caractère, et ça, c’est chouette. D’ailleurs, nos amis vont parfois mener leurs investigations séparément ici, du coup certains sont peut-être moins mis en avant, mais j’imagine que les choses s’équilibreront selon les prochaines époques visitées – et je l’espère car ils sont tous attachants, intéressants, et s’apportent beaucoup les uns les autres. Surtout, le point fort des romans de Tiphaine, c’est également les personnages secondaires. J’ai beaucoup aimé découvrir Lo Shen, Fu Tsi, Bai, ou revoir Benji.

Quant à l’intrigue, elle est, cette fois encore, ponctuée de rebondissements et d’action. Plus d’une fois, je me suis retrouvée à devoir stopper ma lecture face à l’une des révélations que je n’avais pas vue venir.

Je profite de cette chronique pour saluer le travail de l’autrice : non seulement elle crée un univers riche, complexe, foisonnant, mais elle choisit de voyager dans le temps et l’espace. Quand je voit le roman qu’elle nous propose, au cœur du VIIIème siècle, en Chine, il est évident qu’elle est soit une grande passionnée, soit qu’elle a fait de grandes recherches (soit les deux). Alors certes, j’ai noté parfois quelques termes qui m’ont semblés anachroniques mais ma foi, s’il n’y a que ça, ce n’est pas bien grave ! Il en faut, du talent pour offrir un tel univers maîtrisé et une intrigue si bien ficelée.

Vous l’aurez deviné, la fin du premier tome n’était que le début d’une incroyable aventure. Je ne peux que vous encourager à découvrir cette saga envoûtante qui vous dépaysera totalement. Un univers de fantasy riche, complexe, qui promet de belles heures de lectures. En attendant, je vous laisse, j’ai la suite à dévorer 😀

Un grand merci à l’autrice pour l’envoi et la confiance (et la patience !) ainsi qu’à la plateforme Simplement Pro !

De la même autrice :

9 réflexions sur “Briséïs, tome 2 : Ombres et chimères, partie 1 : Le passage – Tiphaine Siovel

  1. Pingback: Challenge de l’Imaginaire – Bilan 3ème trimestre – Ma Lecturothèque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s