Et puis Colette – Sophie Henrionnet & Mathou

etPuisColette.jpg

 

Éditeur : Delcourt

Parution : 26 Septembre 2018

Genre : BD

 

Résumé : Anouk, trentenaire parisienne enfermée dans la routine, vient d’apprendre le décès de sa soeur. Pire, celle-ci l’a désignée tutrice de Colette, 7 ans, ceinture noire de maturité et de mélancolie. Alors que la jeune femme craint de se faire dévorer par cette responsabilité imprévue, la petite fille va bousculer toutes ses certitudes. Saura-t-elle être à la hauteur de cette nouvelle relation ?

 

Avis : Qui ne connaît pas Mathou ? Mais siii, vous avez forcément déjà vu passer l’un de ses dessins sur Facebook ou Instagram ! Pour ma part j’ai découvert son travail grâce à une collègue et amie il y a quelques temps maintenant. Et comme j’avais déjà lu (et aimé !) plusieurs romans de Sophie Henrionnet, il était évident que j’allais finir par craquer, non ? 😛

Du jour au lendemain, Anouk se retrouve avec la petite fille de sa sœur sur les bras – sœur dont elle n’avait d’ailleurs plus vraiment de nouvelles -, elle qui était loin de se voir mère. Mais peut-elle décemment refuser de s’occuper de Colette ? Pourrait-elle la regarder dans les yeux et lui dire que non, elle ne veut pas d’elle ? D’ailleurs, est-ce que c’est ce qu’elle veut au fond d’elle ?

J’ai beaucoup aimé cette bande dessinée, toute en sensibilité et délicatesse. J’ai beaucoup aimé le personne d’Anouk, le fait qu’elle passe d’abord par une période de doutes, que pour elle, élever un enfant ne soit pas quelque chose d’inné. Qu’elle tâtonne, qu’elle hésite, qu’elle (se) questionne. J’ai aimé son rêve, j’ai aimé qu’elle cherche à le réaliser, qu’elle sorte de sa zone de confort. Et puis, bien sûr, j’ai adoré Colette, si candide, si vive, si intelligente, si lumineuse, si touchante. C’est impossible de lui résister ! Avec Anouk, elles vont s’apprendre, avancer ensemble. S’apprivoiser.

20190214_230042

J’ai aimé le texte, j’ai aimé les dessins. Le duo Mathou/Sophie Henrionnet fonctionne très bien, et j’ai passé un très bon moment de lecture (oh tiens, ça serait tellement chouette d’avoir une suite ! :-D). Tout sonne juste, tout est sincère. On a parfois le cœur qui se serre de tristesse, mais parfois aussi il explose, de bonheur, d’espoir.

En bref, voici une petite pépite, pleine de douceur, d’émotions et d’espoir. Une ode à la famille, à l’amour qui pousse petit à petit jusqu’à éclore.

thumbnail_20190214_230010.jpg

 

 

De Sophie Henrionnet :

15 réflexions sur “Et puis Colette – Sophie Henrionnet & Mathou

  1. Pingback: Peurs bleues – Mathou | ☆ L'heure de lire ☆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s