Et que quelqu’un vous tende la main – Carène Ponte

Éditeur : Fleuve éditions

Parution : 7 avril 2022

Genre : Littérature française, feel-good

Résumé : Le Jardin des Cybèles est une maison de repos qui accueille des personnes abîmées par la vie. Cet été-là, elle ouvre ses portes à deux nouvelles pensionnaires : Valérie et Anna.
Quelques jours après leur arrivée, elles font la connaissance de Charline, la propriétaire d’un petit salon de thé voisin. Ce lieu chaleureux devient un véritable refuge pour les deux femmes, qui adorent s’y retrouver pour déguster des gâteaux tout en bavardant.
Mais une nouvelle dramatique va chambouler l’existence de Charline et perturber ce fragile équilibre. Valérie et Anna décident alors de mettre leur propre souffrance de côté pour épauler leur amie dans cette terrible épreuve. Toutes trois embarquent pour une virée au bord de la mer. Le temps de ce séjour improvisé, elles comptent bien réapprendre à profiter de la vie ! 

Avis : Chaque année, certains guettent le retour du printemps en espérant voir revenir le soleil, moi je sais que je vais le retrouver à l’intérieur des pages du nouveau roman de Carène.

Cette fois, j’avais hâte de faire la connaissance de Valérie, Anna et Charline. De découvrir le jardin des Cybèles et les raisons pour lesquelles des âmes en peine peuvent s’y croiser. C’est là que Valérie et Anna vont séjourner quelques semaines, le temps de comprendre, d’accepter, de pardonner, de cicatriser. Bientôt, toutes deux vont faire la connaissance de Charline, chaleureuse propriétaire d’une pâtisserie, avec laquelle elles vont se lier d’amitié. Quand une terrible épreuve s’abat sur ses épaules, Charline peut compter sur elles pour la soutenir. Direction la mer pour quelques jours entre filles, le temps de se reconstruire et réapprendre à vivre.

Valérie et Anna… ces deux femmes m’ont tellement touchée – tout comme Charline, personnage solaire et bienveillant, pas épargnée non plus par la vie. Si leurs histoires sont différentes, elles s’unissent pour nous parler de la maternité, dans ce qu’elle a de pire, dans ses difficultés souvent tues. Je me suis sentie proche de l’une, j’ai beaucoup pleuré avec l’autre, eu tellement d’empathie pour la troisième. Parce que Carène nous offre cette fois encore, avec toute sa générosité, une histoire de vie, une histoire qui sonne juste, une histoire humaine. Avec des personnages qui doutent, des personnages qui se fracassent sur les écueils de la vie, des personnages qui hésitent, tâtonnent, trébuchent, qui culpabilisent. Des personnages qui pourraient être nos voisins, nos amis. Alors moi et mon petit cœur, forcément, on est bouleversés.

Maaaais Carène ne nous laisse pas comme ça, avec ce chagrin débordant. Non, non, on parle de Carène, quand même ! Elle distille, comme à son habitude, humour et éclats de rire, espoir et baume au cœur. Et on ressort de ce roman avec l’envie d’aimer (merci, maintenant j’ai la chanson dans la tête !), de vivre, de dire les choses. Peut-être un peu grandi, aussi, par toute cette humilité, et cette humanité.

Puis il y a ce titre qui résonne si justement une fois le livre refermé. Qui rappelle la nécessité parfois d’appeler au secours, de dire stop. D’apprendre à s’ouvrir. Car une fois de plus, l’amitié brille dans ce roman, illuminant tout sur son passage, et j’aurais adoré déguster une pâtisserie en compagnie de ces trois femmes si fortes et attachantes. A la place, j’ai souhaité très fort les voir continuer leurs vies, accompagnées, sereines, jamais seules.

En bref ? Un roman touchant, humain, qui parle de reconstruction, d’amitié. De vie. Merci Carène !

Merci aux éditions Fleuves et à Carène pour la confiance et l’envoi !

20 réflexions sur “Et que quelqu’un vous tende la main – Carène Ponte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s