La mariée était en blanc – Mary Higgins Clark & Alafair Burke

9782226320773-j.jpg

Éditeur : Albin Michel

Parution : 3 décembre 2015

Genre : Polar

Traductrice : Anne Damour

Titre original : All dressed in white

Résumé : Après le succès de L’Affaire Cendrillon, Mary Higgins Clark et Alafair Burke nous entraînent dans une nouvelle enquête de Laurie Moran, productrice de Suspicion, une émission de télé-réalité spécialisée dans la reconstitution de cold cases.

L’étrange disparition d’Amanda Pierce, le jour de ses noces, est un super tout indiqué pour l’équipe de Suspicion, qui décide de réunir une nouvelle fois les invités dans le somptueux hôtel de Palm Beach en Floride où devait se dérouler ce mariage de rêve. Famille, amis, futur époux, témoins, demoiselles d’honneur… Tous ont accepté de venir et très vite, les rumeurs commencent à circuler : et si la belle Amanda n’était pas celle que l’on croyait ?

Avis : Laurie Moran, journaliste, est à la tête d’une petite équipe travaillant pour Suspicion, une émission télé revenant sur des crimes passés, non élucidés, afin de voir les conséquences sur les proches et la famille des années plus tard. Si elle a permis d’élucider deux cas par son émission, quand Sandra, la mère de la « Mariée envolée » se présente à son bureau, elle hésite tout d’abord à accepter, avant de se rendre compte des failles de l’enquête, et que la jeune femme n’a peut-être pas décidé de son plein grès de ne pas se marier.

La voilà partie sur les lieux où, jadis, devait avoir lieu la cérémonie sacrée en Amanda et Jeff. Accompagnée de son père et son fils, Alex le présentateur de l’émission mais aussi son petit ami, ainsi que de son équipe et des proches qui, le jour J devaient être présents, Laurie va se passionner de plus en plus pour son sujet, surtout quand de nouveaux éléments surgissent … et si ce mystère se trouvait enfin résolu ?

On a pas mal de références à deux précédents romans, le Bleu de tes yeux et l’Affaire Cendrillon. Je n’ai pas lu ce dernier mais même s’il nous manque quelques petits détails, je n’ai pas trouvé cela dérangeant outre mesure. D’ailleurs, j’ai trouvé ça chouette de retrouver des personnages qu’on avait déjà croisé, surtout que j’avais particulièrement aimé et été touchée par Laurie Moran dans le Bleu de tes yeux.

J’ai trouvé ce roman un cran en dessous de ce qu’elle fait d’habitude. Un peu moins percutant, et même si le style reste simple et fluide, je n’ai pas retrouvé entièrement Mary Higgins Clark, probablement parce que cette fois c’est un roman écrit à 4 mains. Néanmoins, l’histoire est prenante (même si elle démarre tout en douceur), on a envie de savoir le fin mot de tout cela, la tension monte petit à petit jusqu’à devenir insoutenable dans les derniers chapitres – j’ai eu du mal à lâcher mon livre pour aller travailler – et c’est ça qu’on aime ! D’ailleurs, j’ai trouvé la solution à la toute fin seulement ! 🙂

 

Merci beaucoup aux éditions Albin Michel pour la confiance et l’envoi !

Publicités

9 réflexions sur “La mariée était en blanc – Mary Higgins Clark & Alafair Burke

  1. Pingback: Le piège de la Belle au bois dormant – Mary Higgins Clark & Alafair Burke | ☆ L'heure de lire ☆

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s