La reine du bal – Mary Higgins Clark & Alafair Burke

51ouitEPryL._SX382_BO1,204,203,200_.jpg

 

Éditeur : Albin Michel

Parution : 16 novembre 2017

Genre : Thriller

Traductrice : Anne Damour

Titre original : Every breath you take

 

Résumé : Ce soir-là, elle était la reine du bal… pour la dernière fois : la riche et mondaine Virginia Wakeling a été tuée lors du gala du Metropolitan Museum dont elle était l’une des plus généreuses donatrices, vraisemblablement précipitée du toit. Par qui ? L’affaire n’a jamais été élucidée.

Trois ans plus tard, Laure Moran, l’enquêtrice phare de l’émission Suspicion, s’empare du cold case. Elle découvre vite que Virginia était une femme très courtisée : un petit ami nettement plus jeune qu’elle, désigné à l’époque comme le principal suspect, mais également de nombreuses personnalités en vue – collectionneurs, promoteurs immobiliers, entrepreneurs… – avaient noué avec elle d’étroites relations.

Tous étaient présents lors de la célèbre soirée caritative. Mais qui aurait eu intérêt à se débarrasser de Virginia ?

 

Avis : Comme tous les ans, nous retrouvons une nouvelle enquête de Laurie Moran et son équipe, racontée par la célèbre Mary Higgins Clarke, et sa complice de crime Alafair Burke.

Laurie Moran, productrice reconnue de Suspicion se retrouve chargée de rouvrir l’affaire de Virginia Wakeling, la riche et célèbre veuve retrouvée morte lors du gala du Metropolitan Museum. S’agit-il d’un suicide ou d’un meurtre ? Sa famille et la police ont toujours soupçonné son amant, de 20 ans plus jeune qu’elle, mais faute de preuves il n’a jamais été inquiété. Et si le coupable était quelqu’un d’autre ? Après tout, la riche veuve était, semble-t-il, sur le point de modifier son testament. En tout cas, Laurie est bien décidée à découvrir le fin mot de tout ça ! Et peut-être que se lancer corps et âme dans cette nouvelle affaire l’empêchera de trop penser à Alex, qu’elle a laissé partir …

Si en début d’année, le précédent roman, le piège de la Belle au Bois Dormant m’avait un peu moins emballée, j’ai retrouvé ici ce que j’aimais : une enquête, du suspens, des rebondissements, de l’amour. Cette fois, je n’ai pas trouvé dès les premières pages qui était le responsable, et on est d’accord que c’est quand même mieux ! J’aime beaucoup le personnage de Laurie. Je suis d’ailleurs contente de voir que sa relation avec Alex évolue enfin, même si la jeune femme passe un peu du tout au tout, ce que j’ai eu un peu de mal à saisir …

Encore une fois, le rythme est haletant, et le roman se lit en quelques heures à peine. La faute aux chapitres courts qui donnent envie de les enchaîner ! Par contre, ce qui m’a parfois agacée (mais ayant reçu les épreuves non corrigées je ne sais pas si ça a été gardé dans la version définitive) c’est le terme « boyfriend » qui a été gardé. Probablement un choix de la traductrice pour moderniser un peu le texte, mais j’ai trouvé ça tellement peu naturel. On voit ça peut-être parfois dans certains magasines, mais à l’oral on ne l’utilise pas encore. Et puis si c’est pour traduire un texte en français, autant le faire entièrement …

En bref, une nouvelle enquête prenante et captivante, que j’ai beaucoup aimé découvrir !
Un grand merci aux éditions Albin Michel pour la confiance et l’envoi !

 

 

 

10 réflexions sur “La reine du bal – Mary Higgins Clark & Alafair Burke

  1. J’avoue ne pas etre fan de Mary Higgins Clark, mais parfois j’ai envie de lire des thrillers legers donc je garde l’idee de cette serie sous le coude 🙂
    Et c’est tres personnel mais je n’aime pas du tout la couverture (et je n’arrive pas a metre le doigt sur le pourquoi, mais c’est peut-etre le cote « conte de fee »?)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s