L’année solitaire – Alice Oseman

9782092554012

Éditeur : Nathan

Année de parution : 2015

Genre : Jeunesse

Titre original : Solitaire

Traducteur : Anne Delcourt

Résumé : On est censés vivre la plus belle période de notre vie. On est jeunes, on est en train de décider de notre avenir (c’est en tout cas ce qu’on nous répète), on a des amis. Mais en fait, tous, on attend que quelque chose change. Becky, ma meilleure amie, avec qui je rigole de moins en moins, Lucas, qui réapparaît dans ma vie après toutes ces années. Mon frère Charlie, la plus belle personne que je connaisse. Michael Holden, avec son sourire trop grand. Et moi, la fille la plus misanthrope et pessimiste du lycée. On attend tous que quelque chose change.

Avis : Encore un roman jeunesse plutôt sympa à lire ! L’auteure, Alice Oseman, a écrit cette histoire quand elle avait tout juste 18 ans. C’est donc en toute connaissance de cause qu’elle nous offre ici un roman sur l’adolescence. J’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture, le côté authentique, l’écriture à la fois simple et diablement honnête. Parfois, j’oublie que je ne suis plus une jeune adolescente, et ça m’est arrivé en lisant ça, tout simplement parce que c’est bien écrit, parce qu’elle sait de quoi elle parle, parce qu’on est tous passés par là et qu’on peut y voir quelques échos avec nos propres vies ou pensées.

Bon, on a encore droit au cliché de la fille mal dans sa peau, solitaire, qui n’a pas énormément d’amis, excepté sa meilleure amie populaire, bien dans ses baskets et qui enchaîne les mecs. Ça aurait pu me déranger, mais finalement pas plus que ça, je me suis (con)centrée sur le personnage de Tori, et ça a plutôt bien marché ; j’ai bien aimé cette jeune fille, son caractère, ses questionnements, ses doutes, son humour aussi, ses sentiments et ses pensées rapportés de manière à la fois simple et juste. Parce qu’Alice Oseman écrit plutôt bien, je me suis laissée portée par son style, j’ai ressenti ce qu’elle voulait nous faire ressentir, je lui ai fait confiance pour voir où elle nous menait. Parce que oui, jusqu’à la fin je me suis demandé où elle voulait en venir.

Je n’ai pas forcément compris l’intérêt de SOLITAIRE, et je ne suis pas sûr qu’il était nécessaire. Ce qui m’a vraiment intéressée, c’est de voir l’évolution de Tori, le chemin qu’elle prenait, ses rapprochements ou éloignements avec les autres. L’autre personnage qui m’a bien plu, c’est le fameux Michael Holden, le garçon un peu bizarre mais tellement touchant, qui pourtant va peu à peu percer la carapace de Tori, sans jamais lâcher, malgré les obstacles, malgré les piques ou les mots un peu durs.

Le roman se lit vraiment très vite. Si au premier abord on peut s’attendre à une lecture légère, beaucoup de sujets importants sont abordés, l’anorexie, le mal-être des adolescents. C’est un roman d’initiation touchant, émouvant, sur la vie. Par certains côtés ce roman m’a fait penser à Menteuse à mi-temps d’Alyson Noël, notamment quand la jeune fille réalise que si personne ne fait rien pour changer les choses, elle-même s’enfonce aussi dans son mal-être en attendant que quelqu’un agisse pour elle, alors qu’elle seule est responsable de son destin, de son bonheur. C’est vrai que parfois, quand on est ado c’est difficile de voir que les décisions d’aujourd’hui auront des conséquences « demain », et c’est toujours vrai qu’il est plus facile de rester dans son canapé que de prendre les choses en main pour tout changer. D’ailleurs j’aurais bien aimé en savoir plus sur Charlie, le frère de Tori, sur son histoire, ainsi que sur la jeune fille, savoir ce qui a pu leur arriver avant le début du roman.

Pour conclure, je dirais juste qu’avec des mots justes, Alice Oseman nous livre ici un roman sur le mal-être des adolescents, l’amitié, l’amour, la quête de soi, etc, tous ces thèmes importants quand on est au lycée. Parfois drôle, souvent touchant et plutôt réaliste, il nous montre surtout qu’il n’est jamais trop tard (ou tôt ? elle est encore jeune finalement) pour essayer d’être heureux ! Parce que nous seuls avons les clés en main pour avancer. En bref, un bon premier roman que je vous recommande vivement !

Merci beaucoup aux Editions Nathan pour la confiance, l’envoi et la découverte ! 

Publicités

2 réflexions sur “L’année solitaire – Alice Oseman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s